Utiliser les énergies en coaching
Notez cet article

Comment utiliser les énergies, que nous mettons en avant dans le modèle du coaching de l’énergie ?

Le schéma des 4 énergies (ci-dessous) permet de comprendre qu’il y a trois mouvements à privilégier une fois que vous avez repéré votre énergie dominante.

Dans notre exemple, nous allons supposer que vous êtes un coach très marqué par une dominante “Air” (mais le même raisonnement se tient pour les 3 autres).

utiliser les énergies

 Voici comment utiliser les énergies :

  • L’Air sera votre consolidation
  • La Terre sera votre complémentaire
  • Le Feu sera votre évolution

1- Consolidez votre signature

Votre 1er mouvement pour utiliser les énergies sera de vous conforter dans votre signature, en assumant qui vous êtes, (et aussi qui vous n’êtes pas, par la même occasion). Certes, certains collègues brillants que vous connaissez sont très structurés et méthodiques, d’autres font preuve d’une empathie remarquable et nouent des relations de confiance avec une très grande aisance, tandis que d ‘autres encore sont très forts pour challenger le client et le booster sur des résultats en rupture… Alors que vous reste-t-il à vous, mon/ma pauvre coach d’Air ? Vous vous sentez bien léger/légère face à ces qualités que vous avez peut-être aussi, mais de façon moins spectaculaire, puisque ce n’est pas votre signature première. Eh bien, rassurez-vous car vous avez des idées et vous savez voir loin, au-delà des cadres, et vous trouvez l’inspiration pour des questions qui bousculent les idées toutes faites ! Vous savez provoquer l’insight à partir de vos intuitions impertinentes… Confortez-vous dans votre chakra. L’Air c’est super ! (Et évidemment, nous pourrions dire la même chose de la Terre, de l’Eau, ou du Feu, qui sont les 4 énergies merveilleuses de la Vie !). Développez-vous dans votre capacité à enthousiasmer, à dynamiser par vos idées, et à inspirer votre client.

 

2- Complémentez-vous

utiliser les énergies
La disposition en croix montre que les éléments se répondent avec leur complémentaire sur la même ligne (Feu et Eau, Air et Terre)

 

Mais attention à ne pas lui pomper l’air, à force d’agitations ! Il va vous falloir doser votre Air, en sachant aussi rester calme et enraciné… Pour cela, prenez appui sur votre complémentaire. En l’occurrence, dans la croix des éléments, le complémentaire de l’Air : c’est la Terre. Vous avez besoin de l’élément solide, sinon vous n’aurez pas les pieds sur terre, vous planerez à quinze milles, vous tiendrez des raisonnements stratosphériques, vous parlerez trop, et soûlerez vos interlocuteurs avec vos idées, vos mots d’esprit, vos mots tout courts… trop de mots !

  • Les Feux vont s’impatienter, et vous demanderont d’abréger, depuis le temps qu’ils vous attendent sur la ligne d’arrivée, pendant que vous serez encore en train de vire volter avec des figures mentales acrobatiques…
  • Les Terres vont être vite largués et s’inquiéter. Ils pourraient même finir par ne plus vous trouver crédibles.
  • Et quant aux Eaux (paisibles ou vives), elles vous suivront dans votre fluidité, mais trouveront que tout cela manque tout de même de relation et d’humanité, si vous décollez trop dans l’abstrait…

Il vous faut donc du cadre et de la structure. Procédez avec méthode, vous n’en serez que plus créatifs, et vos idées ingénieuses seront plus intéressantes encore quand elles auront un point d’application concrète…

 

3- Faîtes évoluer vos savoir-faire

En effet, une vision innovante et des idées géniales qui ne s’appliquent pas dans l’action et de se traduisent pas en résultats tangibles ne sont que des utopies. Vous gagnerez donc à vous développer par le Feu, dont votre Air saura attiser les braises.

 

utiliser les énergies

 

N’hésitez pas à me joindre pour une supervision sur votre style de coaching.