Style de coaching : AIR – Développez votre créativité de coach
Notez cet article

Votre créativité de coach est un atout important vis-à-vis de vos clients :

  • C’est elle qui vous permet d’inventer de nouveaux chemins pour entrer en contact avec chacun de vos clients, aussi différents soient-ils.
  • C’est votre créativité de coach qui vous inspire des questions puissantes, qui challengent le cadre de référence du client et le font accéder à un changement de type 2.
  • C’est encore votre créativité de coach qui vous donne l’intuition des échos systémiques à utiliser et des comportements cibles à incarner pendant la séance.

Votre créativité de coach est donc un élément clé de votre style de coaching, qui se trouve être lié à l’élément Air. Dans cet article, nous allons décrire le style de coaching marqué par cet élément, et envisager des manières de booster votre créativité, même si ce n’est pas forcément votre premier point fort : certains excellents coachs sont davantage tournés vers la relation (Eau) , d’autres vers les résultats et les progrès (Feu) ou vers la stabilité et la structure (Terre). Ce n’est pas un problème. Mais l’idée est quand même de vous développer harmonieusement au travers des 4 énergies du coaching.

(en savoir plus sur la symbolique des éléments dans le coaching de l’énergie)

Comme vous le savez, l’Air dans le coaching symbolise :

  • l’inspiration, l’enthousiasme, la vision,
  • la communication, les échanges,
  • les idées, l’ingéniosité, l’innovation,
  • et la créativité de coach justement…
créativité de coach
Un bon bol d’air frais ?

Style de coaching marqué par l’élément AIR

Un coach très à l’aise avec l’élément Air accompagnera volontiers ses clients par des approches telles que :

  • les exercices, les mises en situations, les jeux de rôles,
  • les représentations graphiques (photo langage, dessins, peinture, etc…)
  • le recours à des métaphores,,
  • les spacialisations des ressources internes du client (comme la ligne du temps, l‘appel aux mentors, les constellations systémiques… voir à ce propos notre article : « Une séance pour retrouver l’énergie positive« ),
  • le brainstorming, la réflexion paradoxale et autres outils qui font travailler de façon décalée.

Un tel coach sera assez naturellement porté à accompagner ses clients dans leur recherche d’innovation et de changement.

De même il sera souvent amené à accompagner son client dans une réflexion sur la raison d’être et le sens de sa mission (notamment en coaching d’équipe. Par exemples, il se sentira à l’aise avec la projection d’une vision ou d’un plan stratégique, la description des grandes lignes d’une situation cible idéale).

Faisant lui-même preuve d’une certaine créativité de coach, il pourra donner des idées à ses clients, pour les aider à écrire une présentation ( coaching de prise de parole en public), rédiger un mémo, concevoir une copie stratégique, etc…

Mais au-delà de tous ces à-côtés du coaching, la puissance du coaching se révèle dans l’art du coach à proposer ou déclencher des insights à son client. Et ceci est tout particulièrement lié à l’élément AIR. Là est la clé de la créativité de coach et aussi de celle du client.

Maîtriser l’Air dans le coaching de l’énergie, c’est donc surtout oser des feed-backs confrontants et des questions puissantes, qui ouvrent sur des nouvelles perspectives.

Points de vigilance de l’AIR

  • L’Air déstabilise, l’air peut même étourdir, donner le vertige.
  • L’Air peut se disperser, s’évader dans le monde abstraits des idées, et finir par manquer de pragmatisme, de concret.
  • L’Air voit les choses avec du recul, de la hauteur, parfois trop, trop pour s’occuper de détails ou trop pour ne pas s’ennuyer avec ce qu’il qualifie de routine. L’Air a besoin de se renouveler, de s’occuper, de s’agiter même. Attention à ne pas brasser de l’air ou de faire beaucoup de fumée pour pas grand chose !
  • Paradoxalement, il peut aussi s’asphyxier, s’il est mal dosé.

Sur la croix des éléments, on voit que l’air est sur la même ligne horizontale que la Terre. L’air a donc besoin d’être équilibré par la Terre :

créativité de coach
La Terre équilibre l’Air sur la ligne horizontale de cette disposition symbolique en croix
  • L’Air a donc besoin de s’enraciner pour se maintenir les pieds sur terre
  • L’Air a besoin de cadre pour se structurer et éviter de se disperser
  • L’Air doit passer à l’acte et ne pas rester perché dans sa tête, dans les abstractions à brasser des idées
  • L’Air doit aller jusqu’aux détails et ne pas se contenter trop facilement des grandes lignes d’une vision globale
  • L’Air doit faire des pauses et ménager ses rythmes pour ne pas s’essouffler
  • L’Air doit terminer ses gestes au lieu de s’éparpiller et apprendre à entrer dans une discipline, pour creuser le sillon et enfoncer le clou en tapant dessus de façon répétitive, au lieu de taper un peu partout… et nulle part en particulier !

 

 

Il faut donc bien doser votre apport d’Air au client, en respectant ses rythmes et sa créativité propre. Même si vous avez plein d’idées et d’énergie, vous devez :

  • « jubiler dans le calme »,
  • rester concentré au lieu de vous disperser par votre mental,
  • faire taire votre bavardage mental et vos agitations intérieures au profit d’une totale disponibilité orientée solutions.

Boostez votre créativité de coach

Si vous n’avez pas la facilité de l’Air à inventer, innover, trouver sans cesse de nouveaux projets, de nouvelles idées, appuyez-vous sur ceux de votre entourage qui ont cette créativité. Cela peut être votre client, vos clients si l’on parle d’un coaching d’équipe, cela peut aussi être des collègues avec lesquels vous travailleriez en réseau.

Mais la créativité peut également venir en la travaillant, comme un muscle qu’il faut mobiliser pour le développer. Amusez-vous à chercher toujours d’autres alternatives, en toutes circonstances. Je suis frappé de constater que des clients signés par la Terre ou l’Eau par exemple, se satisfont vite d’une ou deux options, comme si c’était suffisant ou « déjà pas mal » comme ils disent (alors que j’en vois souvent plein d’autres…). Je m’évertue à les challenger avec des relances du genre : « quoi d’autre ? », « OK, et encore ? », Si vous deviez faire une liste de plusieurs pages de solutions, par quelle dizaine d’options commenceriez-vous cette liste ? » (pour repousser très très loin les limites mentales et booster leur niveau d’exigence… Grâce à cette induction, ils parviennent généralement à 4 ou 5 idées, on est loin de 15, mais c’est mieux que 1,5 !).

  • Entraînez-vous à faire des listes, pour collectionner les idées qui vous passent par la tête, pour ainsi « fixer le volatil » de vos pensées. En préparant ainsi vos réunions et entretiens, vous serez surpris de découvrir que vous aurez plus d’idées,  vous prendrez confiance en votre créativité de coach et vos échanges seront plus riches.
  • Il existe aussi des activités artistiques auxquelles vous pourriez vous adonner pour libérer vos potentiels créatifs.
  • Mettez-vous à l’écoute de vos émotions, sans les manipuler, juste en les observant, vous y verrez passer vos pensées, et vous connectant à votre profondeur, vous y puiserez votre inspiration.
  • En ce qui concerne le métier de coach, la créativité est surtout utile pour trouver les questions à proposer. Là, il existe une discipline et une méthode, que nous enseignons dans nos formations :

En formation, nous vous apprendrons des techniques de coaching et des protocoles précis, pour booster votre créativité de coach et celle de vos clients.

 

Créativité de coach

Nous croyons que vous apprendre des techniques de créativité (que vous trouverez partout sur le marché, qui sont « amusantes », mais bon : il n’y a pas non plus de quoi se relever la nuit !) est faiblement intéressant, compte tenu du fait que nous ne consacrons que trois jour à l’énergie de l’Air, sur les 12 jours du cycle de formation coaching d’équipe. Pour vous dire le fond de ma pensée, les techniques de créativité n’ont à mes yeux : presque aucun rapport avec le coaching d’équipe !

Nous choisissons donc de nous concentrer sur le fait de vous aider à :

  • bien comprendre le processus d’insight,
  • la manière d’orienter le champ de votre attention, pour déclencher des prises de conscience de niveau 4
  • animer des ateliers de co-développement
  • accoucher un groupe d’une vision stratégique

Dans l’ensemble de ce cycle coaching d’équipe, nous veillons à vous outiller, même si le but principal n’est pas de remplir votre boite à outils, mais de vous mettre sur le chemin du coaching véritable, en vous y faisant goûter.

Personne n’a dit que ce serait toujours agréable et facile. D’ailleurs, le job de coach lui-même ne l’est pas toujours. Il ne vous a pas échappé que les entreprises sont parfois des lieux de souffrance, et que votre métier consiste souvent à mettre les deux mains dans le seau d’eau “sale” (lire à ce propos : « Les deux sortes de souffrance« ).

Dans les groupes que nous animons dans ce cycle, la relation est forte entre nous et entre vous.

Du coup il y a parfois « échauffement » : cela tombe bien parce que c’est grâce à la cuisson qu’on fait la cuisine. La créativité de notre pédagogie consiste justement en cela : vous emmener jusque là où vous pouvez aller, vers le cœur des processus internes du coaching, en vous les faisant vivre de l’intérieur, au prix de ressentir parfois un peu de frustration.

 

Dans le module consacré à l’AIR (l’insight,  l’émergence des solutions, après le breakthrough) les formateurs quittent encore davantage la posture de formateur pour se positionner plus franchement en coachs. Ils réunissent alors les conditions pour que les participants partagent des insights, qui les font avancer vers des solutions en rupture pour eux-mêmes. Les uns et les autres sont mis en contact avec des résonances en eux-mêmes de ce qui se passe dans le groupe, au travers des exercices et des situations réelles qui sont racontées. Le module « Air » du coaching de l’énergie fait beaucoup bouger, en correspondance avec cet élément, très actif.

Vous le comprenez, cette formation est une formation à vivre, un processus de groupe qui entraine les progrès individuels, comme cela se passera pour les équipes que vous coacherez vous-même…

J’espère que ces quelques lignes vous permettront de mieux vous approprier le fil rouge pédagogique du module, et surtout de mieux situer dans votre expérience quelle place majeure a ce que vous vivez avec nous dans le processus parallèle.