Conduire, rédiger et présenter une analyse systémique reste vraiment un exercice délicat, auquel les coachs débutants ne devraient pas s’exposer seuls (la supervision les aidera certainement, mais l’accompagnement d’un coach expert ne sera pas du luxe. Si vous êtes dans cette situation, n’hésitez pas à nous contacter en ce sens).

En effet, cet art impose à la fois et en même temps de :

  • réussir les entretiens pour garder les interviewés en posture de responsabilité,
  • extraire la quintessence pour tout à fois être pertinent dans le fond et gagner le respect du client,
  • exprimer ce qui ne va pas, et le montrer clairement, tout en restant positif et orienté solutions,
  • faire passer les messages sans démolir qui que ce soit,
  • maîtriser les effets de réactions immédiates que cela peut déclencher,
  • commencer à mettre le système en mouvement
  • poser les bases de l’intervention à venir,en réunissant dès maintenant les conditions de réussite (comme vous le savez : le coaching systémique commence avant le coaching !) …

Présenter une analyse systémique

Voici le genre de précautions que je prends lorsque je suis amené à présenter une analyse systémique :

Les verbatims choisis sont sortis de leur contexte, et mis en perspective pour grossir le trait et encore mieux faire réagir.

Donc :

  • En aucun cas, ils n’ont une prétention de vérité (et évidemment pas l’intention de blesser).
  • Il n’ont pas valeur non plus d’universalité ou de représentativité : ils ont été dits à un instant T, et pas forcément repris par tous les interviewés.

Il faut du courage pour les lire, comme il en a fallu aux interviewés pour les dire. Je vous invite donc à la plus grande ouverture d’esprit pour prendre connaissance de cette analyse systémique, qui vise à amorcer le changement en mettant déjà le système en mouvement.

Il faut le prendre comme un miroir qui pose des questions et non pas comme une pseudo parole d’expert qui délivrerait des réponses (et encore moins des “jugements”).

Nous croyons dans l’efficacité du dispositif proposé, qui portera ses fruits. Pour autant il ne représente pas une potion magique. Il suffira à accompagner le changement et sortir de l’ornière actuelle. Restera à la charge de l’équipe de ne pas y retomber, après avoir eu le mérite de s’en être extirpé. Si d’aventure des rechutes devaient survenir d’ici un an ou deux, il serait toujours temps d’y remédier à ce moment-là. Je vous recommande de ne pas diffuser ce document avant sa présentation par nos soins à l’équipe. Vos réactions et la manière de les partager entre vous font déjà partie du coaching. Il en va de même pour les membres de l’équipe concernée…