De même qu’il y a 4 éléments dans la nature, nous croyons qu’il y a 4 étapes du coaching à respecter, pour à la fois :

  • donner de la structure et du rythme à la séance, qui construit une progression lisible et rassurante
  • permettre de tisser la relation
  • favoriser l’ouverture à une pensée qui s’émancipe des contraintes
  • déboucher sur des décisions en rupture, qui enclenchent le changement véritable et durable

Quelles sont les étapes du coaching qui permettent de conduire une séance fluide et construite, aboutissant à l’obtention du résultat visé par le client ?

 

1ère des 4 étapes du coaching : C- Le  Contrat

Classiquement, en début d’entretien,  on cherche à définir le résultat attendu de la séance. C’est ce que l’on appelle le Contrat de séance. Des questions clés sont les bienvenues telles que : “Quel résultat souhaitez-vous atteindre à l’issue de cette séance ?”, ou bien “Quel pas en avant significatif souhaitez-vous réaliser pendant cette séance ?”

2ème des 4 étapes du coaching : O – Ouverture 

C’est le moment où le client explique son cas. Le coach se met en état d’ouverture pour capter les éléments clés du cadre de référence du client : ce qui se joue pour lui dans cette histoire, comment il fait pour ne pas trouver ce qu’il cherche, comment il s’enferme dans l’espace problème, comment la manière dont il pose son équation crée justement les difficultés propres à l’empêcher de voir les solutions. Cette phase du coaching est pleine d’écoute (c’est-à-dire : “pleine de vide” en quelque sorte…), de silence, de disponibilité… Elle est souvent l’occasion de quelques feed-back positifs pour disposer des points d’appui devant le client, elle est aussi ponctuée par des questions qui visent à ouvrir le cadre de référence et permettre de reposer l’équation autrement, d’une manière qui ouvre de nouvelles perspectives. D’où le nom de cette phase : l’ouverture du coach qui crée l’ouverture du client…

3ème des 4 étapes du coaching : S – Solutions 

Fort d’un éventuel “insight” (c’est-à-dire une prise de conscience, un “tilt”, qui remet la situation en perspective en y intégrant des pistes de solutions), l’ouverture créée par le questionnement offre de nouvelles perspectives desquelles se dégagent de nouvelles options pour le client. Avec elles, il va élaborer une solution pour atteindre son objectif.

4ème des 4 étapes du coaching : E – Engagements 

Disposant d’une solution ou d’éléments de solutions, il lui reste à bâtir un plan, avec des décisions à prendre, qui vont permettre d’engager des actions, qui vont résoudre le problème et atteindre les résultats attendus. Cette séquence est aussi une bonne opportunité de modéliser ce qui a été vécu dans la séance, pour tirer des éclairages et des enseignements complémentaires, qui viendront consolider l’insight, renforcer l’énergie de changement, préciser et donner de la profondeur de champ aux décisions…