Comment le reporting positif hebdomadaire peut vous offrir un moment stimulant et constructif à partager  ?

reporting positif

Pour faire un point opérationnel individuel à l’échéance d’une semaine, nous suggérons un outil de liaison, qui présente 3 avantages alignés sur l’esprit du Coaching :

  • Simple (il ne propose que quelques informations factuelles)
  • Positif (il est délibérément orienté vers les réussites, les fiertés et les satisfactions)
  • Placé sous la responsabilité du collaborateur (qui choisit librement d’orienter son projecteur sur les sujets qu’il a envie de partager)

 

reporting positif

 

Le document de reporting positif, qui sert de support à l’ échange oral ne comporte que 6 informations présentées en deux parties :

  • Trois points de satisfactions de la semaine écoulée (ce que j’ai bien réussi)
  • Trois coups de projecteurs sur mes envies de la semaine prochaine (les victoires rapides que je vais remporter)

 

reporting positif

 

Le reporting positif : un point bref, régulier et stimulant

 

  • L’échange étant focalisé sur quelques spots, il ne doit pas prendre plus de 10 à 15 minutes
  • Cette périodicité rapprochée, permet à la fois d’entretenir le lien et de prendre la température (pour prévenir ainsi d’éventuels dérapages)
  • Le fait de signaler à son patron des points de satisfaction et des priorités à venir place l’échange sous un angle plus valorisant que de se focaliser sur les problèmes de la semaine passée et les soucis de la semaine à venir…

 

Si certains points ne peuvent pas être abordés dans ces réunions de reporting très courtes, ils doivent être de préférence programmés lors des prochains points miroirs mensuels. Si l’urgence l’exige, un rendez-vous spécifique sera pris rapidement.

 

 

Reporting positif : Quelques écueils possibles

 

Jouer de ce système pour éviter la rencontre authentique et « s’enfumer » mutuellement… (faire semblant d’être positif, utiliser la langue de bois pour éviter le parler vrai, se dissimuler derrière des simulacres de satisfactions ou encore n’échanger que sur des points mineurs sans importance). D’où l’importance de réaliser également les entretiens méta trimestriels qui permettent justement de réguler la relation.

Prolonger ce point positif et rapide par un entretien long et centré sur les problèmes

Faire sauter ces points de reporting positif, au motif qu’étant positifs et courts, ils seraient moins importants que des entretiens pénibles et longs …