Plutôt que d’aller chercher très loin ce qui nous manque et tenter d’acquérir ce qui ne nous est pas naturel, pourquoi ne pas commencer par faire l’inventaire de ce que nous faisons déjà très bien et modéliser les bonnes pratiques, qui ont fait leurs preuves sur le terrain, au sein même de l’équipe ?

Cet article vous propose un protocole pour modéliser les bonnes pratiques au sein d’une équipe

Modéliser les bonnes pratiques

En identifiant les points communs entre nos « tours de mains maison » éprouvés sur le terrain, il est à la fois facile et stimulant de partir de nos points forts actuels pour les « exporter » dans des situations où nous semblons moins à l’aise.

Modéliser les bonnes pratiques et prendre appui sur les atouts est plus facile et plus gratifiant que d’inventorier ce que nous ignorons.

Ce travail rend actif et fier, tout en contribuant à notre maîtrise collective par la description précise et professionnelle de nos savoir faire, éprouvés sur le terrain.

Ce type de partage procure aux groupes une fondation rassurante, pour aller de l’avant et s’ouvrir ensemble à de nouvelles pratiques, de nouveaux outils. Se connaissant mieux dans ses spécificités forgées par l’expérience, un groupe trouve alors plus facilement les bonnes manières de s’approprier les nouveautés en les adaptant en fonction des styles de chacun et de la culture de l’entreprise.