Développer la maturité collective
Notez cet article !

Il n’est pas étonnant de constater que les équipes les plus performantes durablement, sont souvent celles qui ont développé la plus grande maturité collective.

Le niveau de maturité collective sur détermine le fonctionnement collectif (la motivation, les valeurs, les croyances et les comportements des équipiers dans leurs interactions au sein de l’équipe). Il est donc très important pour un manager de :

  • poser un diagnostic clair sur le stade de maturité collective de son équipe,
  • savoir y ajuster sa posture de management
  • et évidemment : d’accompagner son équipe vers plus de maturité collective, à partir d’actions adaptées.

Nous allons voir quelles actions sont les plus appropriées pour passer d’un stade de maturité collective au suivant…

Maturité collective et courbe de croissance

La courbe de croissance d’une équipe passe par 4 stades de développement de sa maturité collective, selon qu’elle partage des objectifs plutôt individuels ou plutôt collectifs, selon que chacun est plutôt centré affectivement sur le groupe ou plutôt sur des relations individuelles au sein du groupe.

4 phases de maturité collective

Les équipes passent plus ou moins d’une logique à l’autre, dans le sens d’une maturation de la phase 1 à la phase 4

Nota : A chaque phase de maturité correspond une logique de fonctionnement collectif. 

Aujourd’hui, nous allons lister quelques bonnes pratiques pour favoriser le passage d’une phase de maturité collective à la suivante.

Maturité collective  : de l’agglomérat au groupe

  • Inviter chacun à présenter aux autres ses objectifs individuels, ses priorités, ses contraintes, et ses enjeux personnels
  • Prendre en compte les contraintes des fournisseurs internes et les exigences des clients internes pour mobiliser le groupe
  • Prendre le temps de partager des moments de convivialité
  • Favoriser le travail en binômes
  • Organiser l’expression systématique du groupe sur les réussites individuelles et les qualités d’équipier de chaque membre
  • Consacrez un séminaire à l’inventaire des qualités de chacun
  • Mettre en place du reporting positif
  • Systématiser les feed-backs positifs et commencer à pratiquer les feed-forwards
  • Expliciter les valeurs opérantes sur le terrain dans l’équipe
  • Effectuer les premiers bilans de fonctionnement

Maturité collective  : du groupe à la fédération

  • Travailler ensemble sur une vision partagée, et sur le sens de la mission de l’équipe
  • Communiquer sur les objectifs communs au sein d’un projet fédérateur
  • Organiser des débats en équipe sur des sujets transverses
  • Organiser un séminaire pour partager une réflexion stratégique
  • Évaluer l’efficacité des réunions, effectuer des bilans de fonctionnement
  • Commencer à déléguer les processus en réunion
  • Inviter des extérieurs aux réunions, aller visiter d’autres équipes
  • S’étonner positivement des progrès collectifs
  • Faire travailler plus systématiquement en sous groupes
  • Mettre en place un système d’évaluation des contributions individuelles à l’objectif commun
  • Effectuer les premières réunions de régulation

Maturité collective  : phase 4

  • Élaborer ensemble la stratégie, organiser un séminaire pour produire ensemble le plan annuel d’équipe
  • Organiser le partage des bonnes pratiques, et favoriser les démarches de co-développement
  • Se donner les moyens de se connaître dans les talents personnels et professionnelsde chacun
  • Systématiser les initiatives, valoriser les contributions individuelles
  • Systématiser les bilans de fonctionnement et les réunions de régulation
  • Stimuler la confrontation, l’expression des avis complémentaires
  • Valoriser l’anticipation et la préparation des actions
  • Proposer des entretiens méta, prendre plus de recul

 

Pour ceux qui connaissent notre modèle de coaching, les 4 phases de maturité correspondent aux 4 énergies Terre, Eau, Air, Feu