Qu’est-ce qu’un méta-plan ? C’est une technique d’animation sympa, ludique et efficace.

Comment faire produire un groupe plein d’idées en très peu de temps ?

Utilisez des post-it que vous distribuez aux participants de la réunion et posez deux questions. Les participants doivent noter leurs réponses (leurs avis que les 2 questions) sur des post’it qu’ils viendront ensuite coller sur le paper-board. La pensée s’accommode bien de traiter simultanément deux aspects d’un même sujet comme les avantages et les inconvénients…

Par exemples :

  • Écueils / appuis et leviers
  • Objections / arguments réponses
  • Risques / Opportunités
  • Aspects du problème /pistes de solutions
  • Points forts / points à améliorer

 

Ensuite, vous n’aurez plus qu’à les lire et en faire une synthèse tous ensemble. Cela prend peu de temps et cela aide bien à décoincer, quand les gens ont peur de s’exprimer, ou quand c’est toujours les mêmes qui prennent la parole au détriment des autres. Cela évite l’endormissement de réunions monotones et peu participatives…

meta-plan - Orygin coaching
Un bon meta-plan aurait réveillé tout ce monde !

Réussir un meta-plan

  • Inscrire la question au tableau, et distribuer post’it et gros feutres
  • Inviter les participants à répondre avec une seule idée par post’it par une phrase courte exprimant une idée clé (qui soit explicite sans nécessiter de commentaire)
  • Afficher les post’it et les classer par catégories de réponse
  • Faire plusieurs itérations si nécessaire, pour progresser dans la visualisation

 

Stop aux réunions désastreuses !

Sharp a lancé une étude sur la façon dont les salariés perçoivent les réunions d’équipe.

  •  16 % des personnes qualifient leurs réunions de stimulantes
  • 79 % pensent qu’ils sont plus productifs à leur bureau.
  • 86 % passent plus de cinq heures par semaine dans des réunions, dont ils doutent de l’efficacité.

Presque une personne sur dix en Europe reconnaît s’être déjà endormie pendant une présentation professionnelle, et un tiers d’entre elles ont déjà vu un collègue piquer du nez.

Un tiers déclare avoir l’esprit ailleurs et ne pas être concentré sur la présentation pendant 1/3 du temps.

 

Selon cette étude, il y a principalement 3 raisons à cela : la prise de parole est trop longue (55%), l’orateur n’est pas captivant (48%), le contenu n’est pas intéressant (43%). De plus 58 % des personnes interrogées estiment que leurs réunions seraient bien meilleures si elles permettaient davantage à chacun de s’exprimer