Vivre sa vie avec légèreté ! C’est peut-être un programme idéal, mais pas forcément une utopie. Cela procède plutôt d’un choix, celui d’apprécier ce qui est là, sans pour autant se prendre au sérieux. 

vivre sa vie
L’étiquette mentale crée le problème qu’elle désigne !

Les problèmes viennent des étiquettes qu’on colle mentalement sur les situations. Dès lors qu’on en a étiquetée une : “problème”, alors elle le devient pour nous, et nous essayons de la résoudre, même s’il n’y a rien à résoudre.

Changer de point de vue : après un examen honnête, que chacun peut faire pour son compte, il apparaît clairement que les problèmes ne viennent jamais des conditions extérieures et toujours de “nous-même dans les situations !” La seule chose raisonnable à faire est donc simplement de le reconnaître, pour vivre sa vie en responsable et dès lors ne pas se disperser à “essayer” d’améliorer les choses à l’extérieur, par des agitations diverses, qui participent du problème qu’on cherche vainement à résoudre ! Au contraire, s’il y a quelque chose à changer, c’est en soi-même, depuis une écoute profonde. C’est cette invitation à l’écoute de vous-même que vous offre le coaching.

 

vivre sa vie

 

A ce propos, je voudrais partager avec vous un texte très court de Jean Bouchart d’Orval, dont j’apprécie par ailleurs les vidéos disponibles sur youtube (voir celle de la fin de cet article)

Je ressens des affinités avec ces manières de voir et de dire. J’y trouve aussi de l’inspiration, dont je vous invite à profiter à votre tour…

Ainsi, dans mes coaching, tout en travaillant sur des questions très opérationnelles (et pas philosophiques ou mystiques), j’invite mes clients à s’ouvrir jusqu’où ils veulent bien, pour lâcher prise et apprécier la merveille de l’instant présent…

Voici le texte, qu’il faut prendre à mon avis : en poètes. Et ne surtout pas en faire un objet de débat intellectuel. Cela vous touche ou non, cela résonne en vous ou pas, et c’est tout !

“Malgré les apparences, nous, les humains, ne souffrons que d’une chose : nous avons perdu de vue que nous habitons cette terre en poètes. Nous ne sommes pas ici pour réussir une vie personnelle, une vie de couple, une vie de ceci ou de cela, et encore moins pour faire croître l’économie. 

Profondément notre vie n’a ni utilité ni but, ce qui ne l’empêche pas d’être parfaite intelligence…

Le corps est un instrument de musique, l’esprit est la page sur laquelle s’écrit le poème de nos vies et nous en sommes le pur Spectateur. Comment nous y prenons-nous pour ne pas voir cela et continuer de vivre dans le calcul et l’inquiétude ? Voilà la merveille à explorer ensemble avec un esprit silencieux et joyeux.” Jean Bouchart d’Orval

En complément, la vidéo ci-après évoque le processus mental qui rend la vie lourde et médiocre. C’est un point de vue non dualiste, finalement très proche de l’approche systémique du coaching centré sur l’instant présent. Voyez plutôt…