Bien utiliser la loi d’attraction

Pour bien utiliser la loi d’attraction, ou mettre en pratique la loi d’attraction, nous présentons aujourd’hui plusieurs pratiques intéressantes pour orienter les pensées et les émotions de façon délibérée :

  • le journal d’optimisation ou de réécriture délibérée de votre histoire de vie
  • le livre des aspects positifs
  • le journal de synchronicité

Ces 3 outils simples vous permettront d’utiliser la loi d’attraction à chaque fois sous un angle différent, ce qui offre une panoplie de pratiques complémentaires pour varier les plaisirs comme on dit 🙂

Il nous arrive à tous parfois de “ne pas être au top” dans certaines situations. Notre comportement n’est alors pas à la hauteur de ce que nous voudrions, et nous avons alors l’impression de rater des opportunités. Il s’en suit que nous sommes dans ces cas-là : à la fois déçus du résultat et peu fiers de nous ! (voir notre article sur le : sentiment de culpabilité)

utiliser la loi d'attraction : ne pas se cacher la vérité
Inutile de se cacher la vérité…

Arrêtons-là cette évocation d’émotions pénibles, pour nous centrer tout de suite sur un remède efficace, à la fois curatif et préventif.

 

Bien pratiquer la loi d’attraction grâce au journal d’optimisation

Il existe un moyen de rectifier les mauvaises empreintes laissées sur nous par de mauvaises expériences, et de remonter notre niveau énergétique (voir l’article : retrouver la santé). Il s’agit d’une pratique personnelle de réecriture optimisée des scènes de la journée qui n’ont pas été suffisamment bonnes.

A l’inverse du journal de gratitude, où vous collectez plutôt des évènements agréables (pour vous projeter dans un état de gratitude en reconnaissant à quel point c’était une chance pour vous de les vivre), dans le journal d’optimisation vous sélectionnez des situations vécues dont vous n’êtes pas 100% satisfait.

Un peu comme le metteur en scène d’un film tourne plusieurs versions d’une scène, pour ne garder finalement que la meilleure à présenter au cinéma : en gros, il s’agit d’écrire une autre version, plus avantageuse, d’une situation que vous avez mal vécue, afin de compenser votre mal vécu émotionnel par des images plus positives (et ainsi mobiliser la loi d’attraction dans le sens désiré).

Par exemple, dans une réunion :

  • Vous auriez aimé avoir la présence d’esprit de proposer telle ou telle idée.
  • Vous auriez aimé ne pas vous emporter quand cette personne vous a contredit.
  • Vous auriez aimé arriver à l’heure et prendre le leadership tout de suite,
  • etc…

Eh bien, l’idée est de réécrire la scène pour vous-même, en décrivant ce que vous auriez aimé ressentir, ce que vous auriez aimé faire, les résultats positifs que vous auriez aimé provoquer.

A force de repenser précisément à ce que vous auriez préféré faire, votre vision se clarifiera. Et peu à peu, même en situation, vous aurez plus de facilité à adopter les comportements que vous désirez. En ce sens, le journal d’optimisation est aussi un outil préventif (et pas seulement curatif).

Il s’agit d’un outil narratif, qui vous donne l’occasion de revisiter votre passé pour concentrer votre attention sur l’attitude et les comportements que vous auriez aimé avoir, et souhaiteriez adopter dorénavant.

Finalement, n’est-ce pas un peu ce que font les écrivains quand ils nous proposent des romans, ils se mettent en scène, ils nous mettent en scène, et cela nous passionne, comme si nous vivions la scène. Alors cette technique peut être utiliser délibérément pour bien utiliser la loi d’attraction.

 

utiliser la loi d'attraction : écrire son histoire
Ecrire sa propre histoire

 

Vous réécrivez des scènes de votre vie, comme un écrivain qui écrit le roman qui lui plaît ! 

C’est tout bête, mais cela permet de se focaliser sur des aspects positifs imaginaires, plutôt que de conserver en soi la trace de mauvais souvenirs réels.

 

Utiliser la loi d’attraction avec le journal d’optimisation

La connaissance du cerveau est encore très embryonnaire, mais les techniques récentes d’imagerie cérébrale ont déjà permis de découvrir que le cerveau ne fait pas la différence entre un souvenir réel et un souvenir imaginaire !

En effet, notre système cérébral est un dispositif sophistiqué et performant, qui déclenche la chimie du corps, en fonction des pensées et des émotions que nous entretenons. Et ces pensées et émotions se déclenchent de la même manière que nous vivions une scène pour de vrai ou que nous l’imaginions. C’est le principe même de la visualisation créatrice, dont se sert un préparateur mental pour accompagner un champion olympique vers la victoire.

Les deux points suivants résument à eux seuls la fameuse loi d’attraction. Comme vous le verrez, c’est tout simple et frappé au coin du bon sens commun :

1/ Il est reconnu que des pensées “positives” (alignées avec notre désir de vivre) mobilisent nos ressources pour épanouir nos potentiels. A l’inverse des pensées “négatives” (qui s’opposent à notre élan vital) ont pour effet de mettre en place tous nos systèmes internes de défense et de repli.

2/ Des sentiments tels que l’estime de soi, le respect et l’amour des autres, l’optimisme, la joie de vivre, qui expriment un état de bien-être, sont évidemment plus attirants pour les autres que leurs opposés (mauvaise opinion de soi et des autres, pessimisme, morosité).

 

Notre rayonnement charismatique dépend donc directement de ce sur quoi nous concentrons notre attention.

Réécrire en positif, des situations mal vécues, imprime au cerveau des images et des pensées, qui l’orientent dans le sens de vos objectifs, au lieu de le laisser rempli de ce qui vous déplaît (et vous éloigne malheureusement davantage de ce que vous visez…cf. loi d’attraction !).

Maintenant qu’on le sait, il suffit juste de mettre en place la bonne hygiène mentale, les bons réflexes.

En coaching, vous pourrez travailler sur vos mécanismes émotionnels et de pensées pour utiliser la loi d’attraction de façon intelligente.

N’hésitez pas à me contacter pour prendre un rendez-vous téléphonique. Je travaille en coaching téléphonique, vous serez surpris de constater comme cela marche vite et bien.

 

Bien utiliser la loi d’attraction grâce au livre des aspects positifs

Le  livre des aspects positifs est une nouvelle pratique de la loi d’attraction, qui aide à voir le bon côté des choses et nourrir en soi des sentiments positifs.

Elle vous étonnera pas sa simplicité.

utiliser la loi d'attraction : livre des aspects positifs

Le livre des aspects positifs est un support pour braquer les phares de votre attention sur les aspects positifs de votre vie. Avec cet outil, vous utilisez la force de la projection de l’écriture pour valoriser les aspects positifs de votre expérience et renforcer ainsi votre focalisation positive délibérée.

Nous avons déjà évoqué tout l’intérêt qu’il y a à cultiver un regard positif des choses et à nourrir en soi des sentiments de gratitude.

De nombreuses expériences scientifiques ont montré que l’énergie va là où va votre attention.

Ainsi, si vous pensez à votre main gauche : des électrodes placées sur celles-ci prouveraient qu’il y a plus de courant électrique dans cette main que dans l’autre. Si vous pensez maintenant à votre main droite, l’énergie suivra votre attention jusque dans la main droite.

  • Si vous regardez des images agréables, vous vous sentirez bien, parce que votre métabolisme secrètera des substances chimiques associées au bien-être, et qui provoquent une sensation de plaisir. Votre corps sera stimulé et vos perceptions amplifiées. Vos ressources seront naturellement mobilisées et vous serez préparés à agir.
  • En revanche, si vous prêtez attention à des photos d’accident ou de souffrance, votre corps réagira en produisant des hormones de défense, qui vous inciteront à vous replier sur vous-même, ou  à vous écarter de ce spectacle.

On n’y peut rien, c’est comme ça.

Le plaisir provoque du bien-être, qui induit une bonne immunité et l’éveil de toutes nos facultés, contrairement au déplaisir qui provoque l’inverse.

C’est d’ailleurs évident : vous centrer sur les aspects positifs de votre existence, induit en vous des sentiments et des sensations plus positives que si vous vous laissiez balloter au gré des situations, en ruminant des pensées toxiques (vos contrariétés, vos inquiétudes et les déceptions courantes) ! (voir à ce sujet : arrêter de penser)

Tourner délibérément son attention vers ce qui est positif

Remarque liminaire : En fait, rien n’est en soi positif ou négatif ! Nous en parlons ainsi de manière triviale, pour faire simple entre nous, dans ce propos qui se veut surtout pratique. C’est pourquoi, nous nous plaçons du point de vue subjectif et expérimental de quelqu’un comme vous et moi, vivant une situation donnée : Si l’expérience nous plaît, nous la percevrons comme “positive” pour nous. Si cela nous déplaît : ce sera pour nous une chose “négative”.

Mais évidemment cette chose pourra être perçue différemment par quelqu’un d’autre, ou par nous-même dans d’autres circonstances.

La chose n’est donc ni positive ni négative par elle-même. C’est l’interaction entre nous et cette chose, qui nous fait la qualifier de “positive” ou de “négative”…

A l’évidence, la vie est relativité : elle ne propose pas que du “positif” à vivre (des expériences gratifiantes, des situations agréables, etc…). Cependant, nous sommes libres de considérer d’abord ce qui nous plaît, au lieu de nous centrer sur ce qui nous déplaît. Plus qu’un simple choix de bon sens, il s’agit alors d’un véritable art de vivre, qui  repose sur une décision, sur un choix fondamental de se prendre en charge et de cultiver délibérément le bien-être. Pour nous, c’est un art en effet, parce que ce n’est pas si simple d’y parvenir (sinon : tout le monde le ferait naturellement, tout le monde serait tout le temps positif et en pleine forme… et cet article n’aurait pas lieu d’être !).

  • Ce n’est pas parce que vous considérez surtout les apects positifs, que les choses seront plus positives en elles-mêmes. On pourrait presque dire que le regard que vous portez sur une chose ne changera pas cette chose. En revanche, en consacrant plus d’attention à ce que vous apprécierez le mieux, vous serez vous-même beaucoup plus heureux avec ces même choses (neutres par elles-mêmes, répétons-le)
  • Inversement, une très mauvaise habitude (qui peut aller jusqu’à nous rendre malade) consiste à entretenir en soi des sentiments négatifs (frustration, contrariété, amertume, angoisse, ressentiment, colère, etc…). dans ce cas, même des circonstances favorables ne parviendraient pas à vous faire vous sentir bien…
Dans une certaine mesure, être heureux est un choix, qui ne dépend pas tant que ça des circonstance extérieures. C’est une question d’attitude et de posture dans la vie.

 

mettre en pratique la loi d’attraction avec le livre des aspects positifs

Nous savons bien que le livre des aspects positifs n’est pas une trouvaille révolutionnaire. Mais cela marche !

Les effets bénéfiques du livre des aspects positifs sont objectifs et vous pourrez les mesurer dans votre propre expérience en très peu de temps.

Pour vous en convaincre, il n’y a pas d’investissement à faire, pas de risque à prendre, personne à qui faire des demandes ou des reproches : il y a juste à essayer, et à continuer si cela vous plaît ! Cela ne concerne que vous et vous-même…

Achetez-vous un beau livre (genre livre d’or), pour y inscrire à chaque page les aspects positifs d’une chose de votre choix.

La qualité et la beauté du livre, en tant qu’objet, vous inciteront à soigner votre écriture et à saturer d’attention ce que vous allez y déposer. Plus vous mettrez d’énergie dans ce petit exercice, plus il aura d’effet. Plus vous accorderez d’importance à votre livre des aspects positifs, plus il aura de valeur à vos yeux, et plus ce que vous y inscrirez aura de puissance pour vous faire ressentir du bien-être.

 

Livre des aspects positifs : utiliser la loi d'attraction
Un beau livre d’or, serait idéal
pour tenir un livre des aspects positifs

Vous pouvez :

  • soit, écrire au fur et à mesure dans votre livre des aspects positifs  toutes les choses positives de votre vie. Comme dans un journal, vous pourriez consacrer 5 à 10 minutes par jour à inscrire ce qui vous passe par la tête de positif à l’instant précis où vous faites l’exercice.
  • soit, écrire de façon structurée, classée par thème. Par exemple, ce que vous aimez dans votre travail, ce que vous appréciez chez une personne qui vous est chère, les plats que vous aimez bien manger, etc…

Le livre des aspects positifs peut aussi parfois être utilisé “virtuellement” : vous êtes dans votre voiture ou en train de vous promener, et vous choisissez de conduire votre pensée sur les aspects positifs de tout ce qui vous vient aux yeux. Comme si vous l’écriviez dans votre livre, sauf que vous le faîtes mentalement. Ce sera peut-être moins des sujets de fond de votre vie, et plus des choses anodines et superficielles. Mais ce sera également agréable et efficace. Rien n’empêche de varier les manières de s’y prendre pour éviter la monotonie.

Par exemple :

  • Tiens, j’aime la lumière de mes phares, c’est quand même bien pratique d’y voir bien clair pour conduire
  • Cette route est bien faite… Cela en a demandé du travail pour réaliser toutes ces routes. Nous vivons dans un pays riche, qui se donne les moyens d’un bon développement
  • Quels beaux arbres, on les verrait dans un jardin, on les admirerait
  • J’aime bien la vitrine de cette boutique
  • Cette personne a quelque chose d’élégant que j’apprécie
  • Ce type a l’air en forme. On dirait aussi que c’est un bon vivant. Ce doit être sympa d’être un de ses amis…
  • Quelle douceur dans le visage de cette dame. Elle doit avoir beaucoup d’amour envers ceux qu’elle aime
  • Le fond de l’air est assez agréable, ni trop froid ni trop chaud, juste ce qu’il faut pour se sentir bien en ce moment précis
  • Etc…

Tout est bon, à condition que cela vienne du  coeur, et que cela soit authentique. Cela n’a pas besoin d’être une observation très futée ou très profonde. Laissez juste venir à vous tout ce qui vous plaît dans l’instant présent. On pourrait qualifier cette marche de santé appréciative, de déferlement positif (expression empruntée à Esther et Jerry Hicks) comme si vous preniez une bonne douche de choses positives.

Vous remarquerez pourtant que vous n’avez fait que de vous promener parmi des choses positives et négatives, comme d’habitude. Sauf que là vous avez délibérément choisi d’exercer un filtre et de ne considérer que ce qui vous plaît, y compris les aspects positifs des choses qui vous plaisent moins.

Une autre utilisation du livre des aspects positifs pour pratiquer la loi d’attraction efficacement

La méthode la plus facile et la plus génératrice de bien-être, consiste à décrire le bon côté des choses qui vous plaisent, comme nous venons de l’évoquer.

Toutefois, vous pourriez aussi parfois choisir d’écrire des aspects positifs d’une chose qui vous fait vous sentir mal.

Cette deuxième approche est également intéressante, mais elle est plus difficile (vous aurez plus de mal à trouver des bons côtés à quelque chose qui vous déplaît, évidemment). Elle vise des objectifs légèrement différents : il ne s’agit pas tant de prendre un bain de positivité, que de décontaminer un sujet un peu infecté par des sentiments négatifs, en le rééquilibrant.
Par exemple, si une personne vous agace. Ce serait intéressant de compenser vos sentiments négatifs, en déportant votre attention vers des qualités de la personne, ou vers les bénéfices que vous trouvez quand même à fréquenter cette personne :
  • elle vous rend service quand même,
  • à son insu elle contribue à exercer votre patience,
  • cela vous oblige à exprimer votre différence,
  • cela vous donne envie d’affirmer en vous des qualités contraires aux défauts que vous constatez chez l’autre,
  • etc…

Ainsi, au lieu de voir les choses en noir, et les laisser se dégrader (parce que plus vous vous laissez aller à ces perceptions désagréables, plus elles prennent de place dans votre expérience, plus le sillon cognitif se creuse dans ce sens unique, et plus il vous sera difficile d’observer autre chose chez cette personne que ce qui vous déplaît !)

Autrement dit : plus cela m’agace…et plus cela m’agace ! Un peu comme une démangeaison : plus je gratte, plus cela me démange…

Il peut donc être très utile de procéder ainsi avec le livre des aspects positifs, quand une relation est contaminée, quand une situation revient en boucle avec les mêmes irritations.

Evidemment, cela ne transformera pas cette relation pénible en relation merveilleuse, comme par enchantement. Nous préférons envisager que cela contribuera à la “désinfecter”, à ramener sa déplaisance à des proportions acceptables. Je vais donner ci-dessous un exemple de ce rééquilibrage d’une situation infectée.

 

Anecdote personnelle avec le livre des aspects positifs

Pendant mon service militaire (il y a quelques années déjà…) je détestais me sentir prisonnier pendant un an, à faire des tâches absurdes de façon contrainte. J’en étais venu à détester les lieux mêmes de la caserne…

Et puis un jour, j’ai regardé ses murs extérieurs, en essayant de me raisonner : étaient-ils si laids ? Il s’agissait du ministère de la marine, sur la place de la Concorde, à Paris. C’étaient en fait des bâtiments magnifiques ! Je ne pouvais le nier. Je me suis alors souvenu aussi du Lycée Henri IV (où j’avais fait mes études secondaires) dont je m’étais rendu compte de la beauté qu’après l’avoir quitté  (j’avais vécu à l’intérieur tous les jours et pourtant j’étais passé à côté sans le remarquer). Du jour de ce constat et de cette reconnaissance positive, tout m’a semblé moins pénible, et progressivement plus agréable, les gens plus gentils, les activités moins stupides… Une boucle vertueuse (voir : “boucles de réussite“) s’était mise en place, qui supplantait le cercle vicieux de la morosité et de la critique intérieure. Sans le savoir, j’avais utilisé la technique du livre des aspects positifs, en observant ne serait-ce qu’un seul bon côté des choses.

Et ce tout petit aspect positif (la beauté des lieux, qui m’avaient fait comprendre que j’étais finalement de mauvaise foi et en train de m’emprisonner tout seul dans une morosité injustifiée !) avait suffi à inverser une grande tendance. J’ai malgré tout vécu le reste de mon expérience militaire sans grand enthousiasme, mais je me souviens encore de ce retournement, très marquant pour moi, qui avait contribué à plus de bien-être à cette époque.

J’espère que vous apprécierez la technique du livre des aspects positifs, et qu’elle aidera certains à mieux gérer leurs ambiances intérieures. Pour moi, en tous cas, ça fonctionne assez bien (mais je ne l’utilise que ponctuellement quand l’inspiration de le faire me vient). A vous de jouer !

Parler à un coach

Autres articles pour vous aider à mieux utiliser la loi d’attraction :

Utiliser la loi d’attraction avec le journal de synchronicité

La synchronicité est ce phénomène, baptisé ainsi par Jung, qui consiste à ce que des évènements qui se correspondent surviennent simultanément, de par la loi d’attraction.

Par exemple :

  • vous pensez à quelqu’un et justement cette personne vous téléphone, ou bien vous recevez le matin même un courrier de cette personne
  • vous réfléchissez à une question, et en ramassant un livre tombé par terre, vous remarquez qu’il est justement ouvert à une page qui parle du même thème
  • vous raccrochez le téléphone après avoir écouté un ami vous parler d’un sujet, et en allumant la télé vous tombez sur un documentaire qui traite de ce sujet
  • vous vous dites que vous aimeriez bien faire quelque chose de sympa ce week-end, et des proches vous proposent de venir passer un week-end avec eux autour d’une activité que vous aimez
  • etc…

Certains disent que ces coïncidences ne sont pas des hasards, et qu’on peut même les provoquer.

Voyons pourquoi et comment…

Rien n’arrive par hasard !

(Pour mieux utiliser la loi attraction : comprendre la loi d’attraction expliquée simplement)

Vous l’avez compris, la synchronicité, c’est quand des choses de même nature arrivent en même temps, au point que vous avez le sentiment que ce n’est pas dû au hasard.
Certains expliquent ce phénomène, en disant que tout est lié et que les choses de même nature s’attirent entre elles, de par la loi d’attraction.

L’énergie suit le mouvement de l’attention

Selon la loi d’attraction, plus vous remarquez quelque chose, plus cette même chose a tendance à se manifester dans votre vie.

Ce serait une sorte de phénomène de capillarité :

  • Plus vous pensez à la réussite, plus celle-ci se manifeste volontiers dans votre vie.
  • Inversement si vous appréhendez tout le temps l’échec, vous attirez ce même échec que vous redoutez !

Par exemples :

  • plus une personne vous agace, plus vous remarquez ses défauts, et plus elle vous énerve…
  • quand vous envisagez d’acheter une nouvelle voiture, vous vous mettez à remarquer très souvent la présence de ce modèle dans la rue
  • si vous écoutez attentivement plusieurs fois de suite une chanson, le refrain vous reste en tête, et vous avez tendance à la chantonner ou siffloter sans le vouloir plus souvent qu’une autre
Donc si on se laisse aller à remarquer ce qui nous déplaît, nous aurons tendance à être sensible à d’autres choses de même nature, qui nous déplaisent aussi. Et à force d’y prêter top attention, nous finirons par râler tout le temps, à cause de tout un tas de choses contrariantes qui surviennent (les bricoleurs connaissent bien ce phénomène et l’évoquent avec humour au travers de ce qu’ils appellent la « loi de l’emmerdement maximum », qui fait qu’une tartine tombe toujours du côté beurré, ou que lorsqu’un clou vous échappe des doigts, il se glisse toujours à un endroit impossible à atteindre…)
Il faut donc se concentrer d’abord sur ce qui nous plaît, pour en attirer davantage dans notre expérience personnelle. Cela n’a rien à voir avec de la superstition, ce n’est que du bon sens mis en mots.
Ainsi, remarquer les coïncidences en augmente l’occurrence dans nos vies. Plus on y est sensible, plus elles se manifestent, et plus on les remarque…

Enfoncer le clou

J’ai trouvé un bon exercice proposé par Virgile Stanislas Martin, dans un excellent fascicule pratique :  « 50 exercices pour pratiquer la loi d’attraction »
attractionLorsqu’il vous arrive d’observer des coïncidences dans votre vie, au lieu de simplement les remarquer avec curiosité (et perplexité), affirmez que c’est un bon signe et que l’objet de votre désir se rapproche. Vous avez bien le droit d’affirmer ce que vous voulez, non ? Vous avez bien le droit de choisir vos interprétations, selon le sens qui sert le mieux vos intentions d’attraction… En procédant ainsi, non seulement vous :
  • cultivez des émotions positives (satisfaction, espoir, surprise agréable, impatience par rapport à l’heureux dénouement attendu, gratitude, confiance, etc…). Ces émotions sont agréables à vivre tout de suite et bonnes pour la santé à long terme…
  • mais en plus vous contribuez à renforcer votre pouvoir d’attraction. Plus vous pensez positivement à ce que vous souhaitez, plus vous disposez vos forces intérieures à accueillir cette chose désirée dans votre expérience.
L’auteur de ce petit manuel d’exercices propose une comparaison avec une commande passée sur internet. Quand on l’a passée, on ne doute pas de recevoir sous quelques jours un colis postal contenant la commande. Mais entre temps, on reçoit un mail de confirmation, puis un autre annonçant la date de livraison. Et  bien avec la loi d’attraction ce peut être la même chose : les coïncidences sont comme ces mails d’entretien de la relation client, qui nous rapprochent de la réception du colis. Ainsi, quand vous désirez quelque chose, remarquez tout ce qui est associé à cette chose, et prenez cette observation pour un rapprochement avec ce que vous désirez.
Exemple : je désire une maison à la mer, et j’attends de pouvoir l’acquérir dans de bonnes conditions. Dans l’intervalle, à chaque fois que je vois une image de mer, que quelqu’un me parle de sa propre maison, ou de ses prochaines vacances, j’en profite pour enfoncer le clou de mon attraction : « Oui, c’est ce que je veux, j’ai confiance que cela se rapproche, je prends la présence de cette information sur ma route comme un signe positif et j’en profite pour confirmer mon désir… »
Ainsi, vous faîtes de chaque situation un support pour renforcer votre projection. Mais sans tension, sans obsession, juste avec opportunisme… et gratitude (voir : “journal de gratitude“) !

 

Journal de synchronicité

Un journal de synchronicité est une manière amusante d’utiliser intelligemment la loi d’attraction.
Les synchronicités, en tant que signes, sont d’abord des effets de notre alignement, mais si on les perçoit et qu’on en voit le sens, en remarquant les liens entre eux, ils deviennent aussi par eux-mêmes des causes de renforcent de notre alignement intérieur. Il est donc intéressant de les consigner par écrit. Ce n’est pas grand chose, mais c’est un signe de « reconnaissance », qui est en soi très puissant. Comme si vous invitiez cette même chose que vous consignez, à se manifester davantage. C’est tout simple.
C’est comme commencer une collection, on colle sur son cahier une première pièce (un timbre, une image, n’importe quoi qui vous plaise), qui en attire une seconde et ainsi de suite.
Ne soyez pas étonné si de cette manière, en quelques mois, vous développez votre intuition naturelle (voir à ce sujet : retrouver sa créativité), et si vos rêves sont plus clairs et porteurs d’enseignements…
En procédant ainsi, en effet, vous ouvrez la porte pour que votre inconscient (j’aime mieux dire : votre nature profonde) s’exprime plus directement à travers votre quotidien.

Pourquoi être attentif aux coïncidences ?

Les coïncidences sont un signe de bon alignement personnel. Elles traduisent que nous sommes bien centrés, si bien que nous attirons puissamment des choses de même nature, en inter relations entre elles et avec ce que nous sommes profondément.
Si nous sommes « rayonnants » *, c’est que que nous sommes « branchés » à notre nature profonde, et que nous attirons à nous fortement ce qui nous correspond, de par la loi d’attraction (voir cet article : “s’enraciner dans le corps“)On comprend donc pourquoi on semble alors bénéficier d’une chance insolente. En fait, cela n’est plus de la chance, mais de l’authenticité et la manifestation naturelle de la Joie de l’Etre dans notre vie.
Des circonstances auspicieuses et favorables semblent toujours vous permettre de réussir avec une certaine aisance.
Et quand il arrive certaines difficultés, vous semblez rebondir dessus pour en faire de nouvelles opportunités. Ainsi toutes les énergies convergent et toutes les situations (y compris les échecs) concourent à votre réussite, même indirectement.
Une chose en attire une autre…. Le tout est d’en attirer une première qui soit bonne, pour « amorcer la pompe » dans le bon sens. Il faut donc commencer par un premier petit pas. ( « Peu importe si le début paraît petit » – Henry-David Thoreau) .
Ensuite, il s’agit d’entretenir le flux et de ne pas le freiner.
Après avoir inversé la fâcheuse tendance à envisager le pire et broyer du noir, il faut persévérer et continuer à orienter ses pensées, à cultiver des sentiments élevés, qui suscitent des émotions positives (voir : “ressentir les émotions“).
* Citation de St-Exupéry : « J’ai toujours aimé le désert. On s’assoit sur une dune de sable. On ne voit rien. On n’entend rien. Et cependant quelque chose rayonne en silence… »

 

Bien utiliser la loi d’attraction :

Parler à un coach

Paul Devaux
Depuis 2006, Paul Devaux a fondé sa propre structure, dans laquelle il intervient en Coaching d’organisations, Coaching des équipes dirigeantes, et Coaching individuel. A l’aise avec les formats courts, centrés sur les résultats et volontairement orientés vers les solutions, Paul Devaux pratique un accompagnement chaleureux et incisif, qui crée l’alliance et bouscule en douceur le cadre de référence de ses clients.

Vous avez aimé cet article ? Partagez le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *