Comment bien vous positionner pour sortir d’un conflit ? La question est délicate…

Il est inutile de ressasser qui a commencé et quels sont les griefs, les ressentiments, les regrets.

Tout cela fait partie du problème et ce qu’il faut c’est justement sortir de cette ornière !

sortir du conflit comme on sort d'une ornière

 

Quand une voiture s’est enlisée dans une crinière, il est inutile d’accélérer très fort pour tenter d’en sortir, car plus les roues patinent, plus le véhicule s’enfonce ! Pour sortir d’un conflit c’est la même chose, plus vous y entrez, plus vous vous y enfoncez !

Prenons l’exemple d’un conflit au sein de votre équipe, il y a des pièges à éviter  :

  • Ne cherchez pas à “comprendre” le contenu du conflit. Le conflit n’est qu’un processus qui prend des prétextes pour se mettre en scène. Les causes profondes ne sont jamais les déclencheurs. Cette posture vous conduirait immanquablement à tenter de savoir qui a raison… et du coup prendre un parti !
  • Ne perdez pas cela trop au sérieux, vous donneriez trop d’importance à une situation déjà tendue. Les personnes se réduisent déjà dans une caricature d’elles-mêmes. Ce qu’il faut donc au contraire c’est réintroduire de l’espace et de la légèreté dans le confinement et la lourdeur. Dans le fond, malgré les apparences qu’ils s’appliquent évidemment à présenter comme dramatiques, tout cela n’est généralement pas aussi grave !
  • Ne tombez pas dans le “jeu relationnel” (au sens où l’analyse transactionnelle utilise ce terme), et évitez de vous poser en sauveur qui pourrait résoudre l’équation à la place des protagonistes. Il s’agit de ne pas “porter” la résolution : il faut aider chacun à réfléchir à l’intérêt qu’il aurait à sortir de ce conflit et détecter les sources de désir sur lesquelles la résolution va se construire : soit il existe l’envie de trouver une issue pour s’entendre et on peut accompagner cette volonté partagée, soit elle n’existe plus…et il n’y a qu’à se retirer !

Il y a aussi des réflexes à avoir pour ne pas se mettre les doigts dans la charnière de la porte…

sortir d'un conflit

Sortir d’un conflit : pas de miracle, mais un coaching efficace !

C’est très difficile de rester seul face au conflit. N’attendez pas que cela prenne des proportions, que cela s’envenime, et le temps n’arrangera pas forcément les choses.

Il faut absolument vous sortir de là. Mais ce n’est pas toujours simple, vous le savez (sinon vous ne liriez pas cette page).

Sortir d’un conflit est parfois absolument nécessaire, et il y a plusieurs voies à explorer, plusieurs issues à rechercher.

Nous ne vous promettons pas des miracles, mais nous vous aiderons à prendre de la hauteur et de la distance.

Nous vous aiderons à y voir un peu plus clair, à repérer les véritables enjeux, à identifier les risques, à repérer les issues, à explorer de nouvelles pistes… et éventuellement à tourner la page, à reprendre vos marques autrement, à vous reconstruire en dehors de cette relation destructrice.

Il y a plusieurs formules possibles pour un coaching de médiation :

  • soit vous coacher, vous, pour que vous puissiez sortir d’un conflit, en changeant vos manières de relationnel et communiquer.
  • soit intervenir éventuellement, en médiation, directement entre les protagonistes.

Pour en savoir plus sur les manières de sortir d’un conflit avec un coaching de médiation, contactez-nous 

Paul Devaux 0610561496

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *