On a bien besoin parfois de retrouver l’énergie positive, dans une vie stressante, souvent faite de devoirs, et de contraintes.

Voulez-vous vous remonter le moral délibérément par une pratique simple et sympa, permettant de retrouver l’énergie positive en une ou deux heures ?

Bien sûr, la vie n’est pas faite que de difficultés, de contrariétés, et de déceptions, mais il arrive parfois qu’on ait cette impression, notamment quand on se seul, au fond du trou, proche du burn-out (voir à ce sujet notre article : se sentir seule et découragée).

Dans ces cas-là de grands moyens s’imposent, mais aussi de tout petits moyens, complètement à votre portée, maintenant. Vous avez bien un peu de temps à vous consacrer à vous-même ? Voici ce que je vous propose…

Une pratique pour retrouver l’énergie positive

Voici une pratique simple pour s’enraciner dans un état émotionnel positif, qui va vous aider à retrouver l’énergie positive rapidement, en vous-même d’abord, et autour de vous par la même occasion, quelques temps après.

En effet, par résonance entre votre climat intérieur et les évènements extérieurs de votre vie, en cultivant délibérément un regard positif sur la vie, sur vous-même et sur les autres, vous allez changer non seulement la chimie de votre corps, mais aussi la relation que vous entretenez avec les autres. Ce changement intérieur opèrera même dans une certaine mesure un changement sur les situations extérieures dans lesquelles vous êtes impliqué :retrouver l'énergie positive

  • En étant plus positif, vous serez plus attractif. Votre perception des choses modifiera votre comportement, et donc les réactions des autres à votre égard.
  • Au lieu de passer à côté des opportunités qui s’offrent à vous sans les considérer, vous les verrez et aurez l’inspiration et la confiance en soi pour les saisir.
  • Bref, vous entrerez progressivement dans une spirale positive, constituée de boucles de réussites… « LA » réussite étant d’accueillir réussites et échecs comme des étapes intéressantes à vivre sur un chemin sur lequel chaque instant vaut autant que le résultat final.

 

Retrouver l’énergie positive

Pour retrouver l’énergie positive, il faut orienter votre attention sur des aspects positifs de la vie en général, et de votre vie en particulier, les aspects que vous aimez, qui vous font vous sentir bien.

C’est ce que propose ce protocole qui se passe en deux étapes :

1ère étape : Repérer ce qui vous procure de l’énergie et des émotions positives (voir notre article : ressentir les émotions : nous ne disons pas ici qu’il ne faudrait pas ressentir d’émotions négatives. Nous disons que si vous ressentez trop d’émotions négatives, vous allez tomber malade, et qu’il serait intéressant parfois de revenir à l’équilibre, en sachant vous orienter vers le positif…)

2ème étape : S’associer aux émotions positives, en les intégrant en soi pour qu’elles se diffusent et irradient dans votre champ de conscience.

Nous allons détailler ces deux étapes au travers d’un protocole simple, issu du coaching de l’énergie qui nous inspire, comme vous le savez.

Poser un cadre symbolique

retrouver l'énergie positivePour cette pratique, le cadre symbolique est important. Il faut que vous vous sentiez à l’aise avec, parce que votre cerveau, votre inconscient va s’en emparer pour travailler avec. Vous pourriez choisir de prendre 3, 4, 5, 6, 7, 8, ou 9 points de repère dans l’espace pour faire le travail de projection que nous proposons.

L’énnéagramme par exemple, travaille sur 9 polarités, si cet outil vous convient mieux, vous n’avez qu’à adapter ce que nous allons proposer.

Personnellement, et à l’instar de nos illustres prédécesseurs du moyen-âge et de la renaissance, j’aime travailler dans un octogone, avec 8 murs, symbolisant « un carré se mirant avec lui-même au miroir des mondes »…

Mais pour des raisons de simplification, nous allons travailler avec seulement 4 dimensions, ce sera déjà amplement suffisant (c’est plus simples qu’à 5 et plus et c’est plus stable qu’en n’en prenant que trois)…

 

Selon la symbolique des 4 éléments, il y a 4 énergies, toutes les quatre positives :

retrouver l'énergie positive

Correspondances entre les éléments et les états internes

  • La Terre est l’énergie qui supporte, qui soutient, qui donne du cadre et de la structure, qui concrétise, qui incarne, qui enracine… A ce titre elle conforte, elle rassure, elle apaise et elle calme. Fondamentalement, nous attribuerons donc à l’énergie de la Terre, la qualité de « La Paix »
  • L’Eau est l’énergie qui relie, qui dissout les aspérités, qui lave et qui distribue les nutriments de la terre. A ce titre, elle unifie, elle met en relation d’amour, elle apporte le lien de cohésion. Fondamentalement, nous attribuerons donc à l’énergie de l’Eau la qualité de « L’Amour »
  • L’Air est l’énergie qui inspire, qui agite les feuilles dans les arbres, qui propage la vie en essaimant le pollen des fleurs, qui permet de s’oxygéner le sang… A ce titre, elle rend actif et créatif, donne envie d’aller découvrir, d’avoir une vision d’ensemble. Fondamentalement, nous attribuerons donc à l’énergie de l’Air la qualité de « La Joie »
  • Le Feu est l’énergie qui éclaire et qui réchauffe… A ce titre, elle est le symbole de la lucidité qui permet de voir clair. Comme le soleil brille au « centre » de notre système gravitationnel, sans se soucier des effets que son rayonnement bénéfique produit, l’énergie du feu donne l’exemple du dépassement de soi, généreux et désintéressé. Le feu permet ainsi la croissance et le progrès. Progresser c’est être mobile, et libre… Fondamentalement, nous attribuerons donc à l’énergie du Feu la qualité de « La Liberté »

retrouver l'énergie positiveSi vous voulez faire les choses en accord avec la symbolique des couleurs, écrivez en bleu pour la paix (ou bien sur des papiers bleus). Utilisez le vert pour l’amour, le jaune pour la joie et le rouge pour la liberté.

Pourquoi ce code couleur ? Parce qu’il respecte et honore le dégradé naturel des couleurs de diffraction de la lumière dans un arc en ciel. Le bleu pour la paix qui est plus concrète, le rouge pour la liberté qui est la plus subtile…

 

retrouver l'énergie positive

1ère étape : « Faîtes vos jeux… »

Placez-vous, seul ou en équipe, au centre d’un carré formé par 4 paper-boards, sur lesquels vous irez coller des post-it.

A votre gauche, comme sur notre schéma en croix, écrivez le mot « Paix » en haut du paper-board. Vous viendrez ensuite y coller au moins une dizaine de post’it (ou beaucoup plus si vous avez de l’inspiration) en notant sur chacun d’entre eux un mot clé pour désigner :

  • Qu’est-ce qui vous procure de la paix intérieure ? Comment vous vous sentez quand vous êtes en paix ?
  • Les conditions dont vous avez besoin de vous entourer pour vous sentir calme et paisible ?
  • Eventuellement, comment vous aimeriez vous sentir dans l’abondance, avec de quoi offrir généreusement des ressources à vos voisins (afin d’éviter les querelles de frontière, le mieux n’est-il pas de partager les richesses au travers de relations commerciales équitables ET généreuses ?). Comment en étant en paix, vous êtes encore plus riche, et comment en étant riche vous avez les moyens d’entretenir la paix (ne dit-on pas que les cadeaux entretiennent l’amitié ?)… Vous pouvez prendre le mot « riche » à la lettre, comme possession d’argent, mais si ce mot vous choque ou ne vous inspire pas, prenez-en un autre. Vous pourriez préférer parler de vitalité débordante, ou de force (au sens de force vitale, force de la nature, pas au sens de force de dissuasion ou de force coercitive). En tous cas, ayez soin de ne pas  mélanger avec les 3 autres thèmes que sont l’amour, la joie, et la liberté. Le protocole marchera mieux si vous restez rigoureux dans la mise en oeuvre de ces 4 énergies archétypes et si ne vous trompez pas de trop sur leur symbolique.

Ensuite tournez-vous vers le tableau où est inscrit le mot « Amour » et collez-y des post-it avec des mots clés qui peuvent être :

  • des noms d’êtres, qui vous sont chers et dont vous aimez vous sentir proches (même s’ils sont loins…)
  • les sensations que vous ressentez quand votre coeur est empli de tendresse et d’affection, ou de compassion et d’amitié solidaire, de gratitude et d’admiration…
  • le bien que vous aimeriez souhaiter à votre environnement, pas seulement aux humains mais aussi aux animaux, aux forêts, à toute notre merveilleuse planète !

Faîtes ainsi avec les deux autres directions : à l’est venez coller sur le paper-board de la Joie, des mots en relation avec cet état et au nord, face à vous, collez des post-it en rapport avec ce que vous feriez si vous étiez libre, les progrès personnels que vous aimeriez réaliser, quelle valeur vous aimeriez créer autour de vous si vous étiez un soleil rayonnant, etc… ?

Ce questions ne sont qu’indicatives. Vous pouvez au choix, élargir, rendre la perspective plus matérialiste ou plus spirituelle, plus abstraite et généraliste ou plus détaillée et concrète.

Par exemple, et c’est une formule plus facile pour essayer une première fois, vous pourriez noter :

  • retrouver l'énergie positivesur la page de la Paix : ce que vous aimeriez renforcer et améliorer dans vos conditions de vie matérielle :  votre santé, vos finances, et votre maison. Imaginez que vous pouvez énoncer des voeux, comme avec la lampe d’Aladin, et osez vous projeter positivement dans ce que vous aimeriez. Attention, face au miroir des mondes, vous êtes responsable de ce que vous « demandez » ou « affirmez » (voir à ce propos notre article sur les affirmations positives et le pouvoir de la visualisation)
  • sur la page de l’Amour : le type de relations d’amour que vous aimeriez entretenir avec vos proches (conjoint, enfants, parents, frères et soeurs, amis, collègues, clients, voisins, etc…).
  • sur la page de la Joie : les personnes envers qui vous vous sentez reconnaissants pour ce qu’elles vous ont apporté, ou bien les expériences innovantes que vous aimeriez vivre (voyages, expériences sensorielles, aventures, études, etc…), ou bien encore les messages que vous aimeriez passer au travers des arts si vous saviez chanter, peindre, danser, écrire, tourner des films, prendre des photos, élever des animaux, vous occuper des plantes, cuisiner, coudre, bâtir des cathédrales, etc…
  • sur la page de la liberté : les progrès que vous aimeriez développer pour vous-même et en vous-même (les dons que vous avez et que vous aimeriez développer), les vertus que vous aimeriez incarner si vous étiez libre de choisir. Il y a de grandes chances, que vous choisissiez ce qui correspond à votre nature profonde. En vous présentant devant ce miroir, vous allez projeter d’être davantage vous-même, tout en croyant peut-être vous fantasmer en quelqu’un d’autre…

 

2ème étape : « Les jeux sont faits, rien ne va plus… »

retrouver l'énergie positive

Une fois que vous aurez déposés vos post’it sur les 4 supports de projection qui sont vos 4 paper-boards :

  • si vous êtes seul ou avec un coach qui vous accompagne, je vous suggère de décrocher les pages et de les poser à plat au sol aux 4 points cardinaux : la paix à l’ouest, l’amour au sud, la joie à l’est, le feu au nord. Et tenez-vous debout au centre de votre croix cardinale.
  • si vous êtes en équipe, laissez les pages verticales sur les tableaux, mais écartez les un peu pour avoir de la place et rassemblez-vous au centre du carré.

D’abord, lisez à voix haute vos post-it, en prenant le temps de les intégrer mentalement, de les ressentir, éventuellement d’expliquer brièvement ce qu’ils signifient. Commencer par lire tous les mots que vous avez inscrits sur la paix, puis tournez vous vers l’amour et faites de même, puis idem avec la joie, et enfin avec la liberté.

Là, il serait bon de s’asseoir pour se calmer et de rester en silence quelques instants (prévoir une ou des chaises selon que vous êtes seul ou plusieurs sujets de cette projection). Quand l’ambiance est suffisamment sereine, c’est le moment qu’un accompagnateur vous lise à haute voix vos projections, en étant le plus fidèle possible dans sa reformulation à l’ensemble de ce que vous avez choisi de projeter.

Restez les yeux fermés, pour tourner votre attention vers l’intérieur. Ne réagissez pas extérieurement à ce qui est lu, ne répondez rien, ne parlez pas encore, restez en silence, à écouter les résonances en vous de ce qui est dit à vos oreilles. Ressentez, si des images vous viennent : accueillez-les, notez quelles pensées, quelles émotions, quelles sensations émergent en vous, mais ne partez pas trop avec, restez à l’écoute de la situation globale. Eventuellement, vous pourriez partager à haute voix ce que vous ressentez, si le coach vous y invite (même si vous êtes seul, cela peut être utile pour vous de rester bien éveillé, et de dire à haute voix quelques mots aura une résonance extérieure qui modifiera votre qualité de présence. Voir à ce sujet notre article : « Comment être attentif, présent et disponible ?« )

Si un coach vous accompagne, il vous proposera éventuellement d’orienter votre attention sur vos sensations physiques, il vous suggèrera peut-être de respirer dans les zones du corps qui seront plus évidentes pour vous à tel ou tel moment, pour faire circuler l’énergie.

Par moments, il vous proposera de répondre à certaines questions :

  • « C’est OK pour vous si on passe à l’énergie suivante maintenant ? Faîtes moi un petit signe quand vous serez prêt… »
  • « Quelle image vous vient à l’esprit, en entendant ces mots que vous avez choisi d’écrire sur cette feuille ? »
  • « Quelle impression ressentez-vous globalement dans l’ensemble de votre être, maintenant que vous êtes imprégné de cette énergie que nous sommes en train d’évoquer ? », « Restez bien présent à ce que vous percevez, prenez tout votre temps pour apprécier… »,
  • « Comment vous sentez-vous « énergizé » par rapport à votre objectif ? (dans le cas où vous feriez ce travail dans la perspective d’atteindre un objectif que vous vous seriez choisi) »,
  • etc…

 

Adapter… c’est la clé !

Sur la base de ce principe, on peut être très créatif, on peut faire parler les 4 énergies (voir notre article : une technique de coaching professionnel pour faire appel aux mentors intérieurs), en se plaçant sur les 4 points cardinaux pour exprimer à voix haute ce que ces énergies pourraient nous dire, si elles avaient notre voix… Pour cela, il suffira de se placer successivement sur chacun des points et de rester quelques instants en silence, puis de répondre aux invitations du coach :

  • Bonjour énergie de la Terre, êtes vous masculine ou féminine ? Quel symbole vous représente aujourd’hui (signe, élément de la nature, animal, personnage, …) ? Pouvez-vous nous dire quelques mots sur qui vous êtes ?… Quels conseils pourriez-vous nous donner pour retrouver l’énergie positive ? Etc…

On peut ensuite compléter ce travail en écrivant des slogans, en prenant des résolutions, des décisions… On peut aussi y revenir plus tard, dans une autre séance, pour approfondir, pour interroger plus précisément une des 4 énergies. On peut par exemple interroger un sous-élément d’un élément, ou travailler des qualités professionnelles spécifiques à un élément.

On peut aussi imaginer faire des visualisations dirigées sur certaines parties du corps qui seraient souffrantes, et en relation avec les éléments :

  • la Terre pour consolider les os, ou pour renforcer et donner du tonus vital,
  • l’Eau pour purifier une infection, pour désenflammer,
  • l’Air pour dégager les voies ORL, pour redonner de l’entrain et de l’espoir,
  • le Feu pour avoir confiance en soi, pour donner un coup de fouet à une partie du corps fatiguée, également pour simplifier une situation complexe et enlever des noeuds au cerveau, calmer le mental et le libérer d’obsessions et d’idées fixes…

Je ne donne là que des idées, des exemples, pour vous inspirer. Mais là on entre dans un domaine plus « médical » de soins énergétiques, pour lequel il serait bon d’être formé sérieusement, en connaissant au moins les bases de la physiologie et de l’anatomie. Ne vous lancez peut-être pas là-dedans si vous n’êtes pas déjà très en correspondance avec la vocation de soigner les autres… Il ne faudrait pas faire « l’apprenti sorcier », restez plutôt dans vos zones de compétences et même d’expertise, si possible. En ce qui me concerne, je travaille très bien avec les thématiques d’entreprise de management et d’équipe. Avec les particuliers, c’est déjà différent. Je peux travailler sur la gestion du stress, sur la confiance en soi, mais je n’irai pas m’aventurer dans les relations de couple, la sexualité, la dépression, les maladies mentales, ou même retrouver la santé, etc… Ce sont des thèmes pointus, qui à mon avis relèvent du ressort de spécialistes.

Il faut aussi adapter selon les contextes, selon qu’il s’agit de travailler seul, en couple, en famille, en équipe. Et aussi selon les objectifs recherchés.

Par exemples :

  • élaborer une vision stratégique, ou un projet fédérateur d’équipe (Ainsi par exemple : dans le feu, on identifie les résultats exceptionnels et les progrès que nous aurons faits dans deux ans, dans l’air on listera les innovations dont on sera fiers, dans l’eau l’aventure humaine que nous aurons partagée, et dans la terre, on identifiera les éléments de méthode qu’on aura mis en oeuvre pour y arriver)
  • retrouver l’énergie positive après une maladie, retrouver l’énergie positive après une grosse fatigue, ou en train de traverser une crise personnelle,
  • se remettre dans une perspective de réussite (Terre : quelles victoires, quelles réussites, quelles actions, quel comportements ? Eau : quels ressentis agréables, quelles émotions positives, quelles types de relations authentiques avec les clients et les collègues ? Air : quelles bonnes idées, quelles intuitions, quelles nouveautés ? Feu : quels progrès personnels (ou collectifs) quelles nouvelles compétences, quelles nouvelles possibilités grâce à cette réussite, quelle liberté offre-t-elle pour aller encore de l’avant ?)
  • retrouver l’énergie positive en couple (je n’ai pas fait ce genre d’accompagnement : ce ne sont là que des idées) : La Terre pourrait représenter les accords concrets, les habitudes, les territoires, les jardins « privés » de chacun (éventuellement les relations sexuelles, mais c’est un sujet à part entière qu’il faudrait probablement traiter spécifiquement, en étant compétent dans ce domaine). L’eau serait les relations, l’intimité affective, la confiance (éventuellement les reproches et le sentiment de culpabilité, mais comme pour les relations sexuelles, c’est un sujet complexe, à traiter peut-être sur une séance dédiée à cela). L’Air : les communications, comment on se parle, comment on partage des activités, comment on partage des valeurs et un idéal… Le Feu : le sens de ce qu’on construit ensemble, la qualité de présence à soi-même dans l’instant présent…

 

N’hésitez pas à nous contacter pour faire connaissance et approfondir les questions que vous vous posez. Ensemble, nous pourrons ajuster un protocole sur mesure, qui vous aidera à sortir d »‘une impasse et à retrouver l’énergie positive pour aller de l’avant.

Paul Devaux : 06.10.56.14.96

superviseur de coach

Aller plus loin pour retrouver l’énergie positive :

 

« La joie authentique est de la paix qui pétille…

« La paix profonde est de la joie qui se tient tranquille…

Il faut comprendre que les éléments ne sont pas que choses inertes, des concepts ou des « conventions mentales » : ces énergies fondamentales sont vivantes. Je n’irai pas jusqu’à dire « ici » que la paix, l’amour, la joie, la liberté sont des « entités », mais on peut comprendre que le Feu, l’Air, l’Eau et la Terre sont des énergies archétypes, sensibles en nous-mêmes (si cela vous gène d’envisager qu’elles puissent l’être aussi à l’extérieur). Depuis le fond des âges, dans toutes les traditions de notre humanité, tous les peuples ont toujours procédé ainsi, en conciliant les 4 éléments, chacun à sa façon selon ses croyances de l’époque. Et ce n’étaient pas tous des demeurés !

Nous ferions peut-être moins les malins, sûrs de tout savoir sur la vie, face à l’esprit resplendissant d’un druide des temps anciens, d’un grand prêtre égyptien, ou d’un chevalier templier profondément initié aux arcanes de la vie, etc… Rappelons-nous tout de même que nos générations, si intelligentes et tellement supérieures, sont celles qui sont en train de tuer notre planète en ce moment même… Alors un peu d’humilité et d’humanité face à l’héritage de sagesse de nos illustres aïeux ne serait peut-être pas un mauvais usage du principe de précaution ! Reconnaissons, qu’avec toute notre science et les progrès indéniables qu’elle a permis, nous ne savons finalement pas grand chose sur la vie elle-même, et bien moins que certains de nos ancêtres sur certains sujets.

Pour autant, il ne s’agit pas de rendre un culte aveugle et nostalgique au passé. Au contraire, sachons nous rebrancher à la source comme peut-être ils l’ont fait eux-mêmes. Inspirons-nous à notre tour, et osons adapter selon notre mentalité et le contexte de notre époque. Cette pratique pour retrouver l’énergie positive n’est pas autre chose qu’une telle adaptation…

Pourquoi positif ?

A priori, comme ça, au premier degré, le positif c’est mieux !

Mieux que le négatif en tous cas… Cela paraît une évidence :

  • gagner c’est mieux que perdre,
  • être le plus fort c’est mieux que d’être le plus faible,
  • progresser c’est mieux que régresser,
  • naître c’est mieux que de mourir,
  • etc…

Mais, à y regarder de plus près, qu’est-ce que c’est que le positif et le négatif ? Voici quelques exemples de renversement de paradigme :

retrouver l'énergie positive
Quels endroits de la circonférence d’une roue sont plus positifs que les autres ?
  • Des fois c’est mieux de perdre (quand pour gagner, il faut « y perdre son âme »),
  • Des fois c’est mieux d’être le plus faible (quand par exemple c’est le plus fort qu’on envoie à la guerre)
  • Des fois c’est mieux de faire demi-tour plutôt que de continuer à progresser dans la mauvaise direction.
  • Des fois ça soulage de mourir (Si : en tous cas, nous, on sera tous bien soulagés quand vous serez enfin mort ! :-)… Et puis après le printemps et l’été, il faut bien un automne et un hiver, pour que la roue tourne…

Un caillou pointu, de votre point de vue :  c’est positif ou négatif ?

  • négatif si on se blesse avec
  • positif si avec la pointe on peut couper quelque chose (disons partager un aliment)

Et partager un aliment c’est positif ou négatif ?

  • positif si cela nourrit plusieurs personnes
  • négatif si on le partage en tellement de petits morceaux que du coup cela ne nourrit plus personne suffisamment, ou si par exemple c’est un aliment empoisonné qui est partagé, etc…

Donc : « positif » et « négatif » ne sont que des étiquettes relatives à un référentiel donné, qui n’existe que dans nos têtes… Rien n’est en soi « positif » ou « négatif ».

Par ailleurs, on comprend assez facilement que la vie ne peut être « positive », que si on ne cherche pas sans cesse à la couper en deux pour en retirer tout ce qui ne serait pas conforme à une pseudo vie idéale. Ce qui est fondamentalement positif, c’est justement l’alternance d’expériences de différentes sortes, des expériences toujours uniques et absolument pas classables, et surtout pas en deux misérables catégories (positif et négatif).

Cependant, pour se couler dans la logique habituelle, nous continuerons dans cet article à parler de positif, parce que cette logique là est également intéressante. Elle est pragmatique et permet de se comprendre simplement.

Alors si vous le voulez bien, nous conviendrons dans la suite de cet article que :

  • « positif » c’est se sentir bien,
  • et « négatif » c’est se sentir mal.

Nota : A cet égard, la douleur peut nous faire nous sentir mal, mais ce n’est pas obligatoire. On peut se sentir bien malgré une certaine dose douleur qui fait mal, comme on peut aussi devenir plus essentiel et plus compatissant quand on est confronté à la douleur, la sienne et celle d’autrui. Donc quand nous parlerons de se sentir bien dans cet article, ce ne sera pas une question de douleur physique, mais plutôt de douleur psychologique (ce qu’on appelle la souffrance).

Alors, après ce préambule sur le positif et le négatif, qui précise qu’il n’existe pas d’énergie positive ou négative en valeur absolue (puisque justement ce sont des mots pour décrire la relativité), nous parlerons quand même de retrouver l’énergie positive, pour signifier tout simplement qu’on retrouve les moyens de se sentir bien…

 

Parler à un coach