Un guide efficace, pour vous aider à formuler votre objectif de coaching.

Un des éléments les plus importants dans le Coaching ce sont les objectifs, qui sont la projection du résultat attendu.

Il faut définir avec soin votre objectif de coaching, car ils servira de fil rouge au travail de collaboration entre vous et votre Coach. Chaque séance, et chaque séquence de chaque séance seront en lien avec cet objectif contractuel.

Bien identifier vos priorités, puis les formuler avec précision fait déjà partie du travail de Coaching, parce que la façon dont on pose ses priorités, traduit déjà le cadre de référence susceptible d’entraver ou de faciliter l’atteinte de votre objectif.

De plus, un objectif de coaching bien formulé exerce une attraction naturelle vers l’avant, qui vous met naturellement en mouvement vertueux vers votre cible.

Mais ceci n’est pas toujours une tâche facile :

  • parce que vous ne prenez peut-être pas le temps de le faire,
  • parce que vous manquez un peu de recul,
  • parce que vous avez parfois tendance à aller trop vite à la solution, au lieu de bien poser vos équations…

Ce serait peut-être dommage de se priver de la force d’attraction qu’exerce naturellement un objectif de coaching pertinent et bien formulé ?

En fait, le résultat ne dépend pas des histoires que vous vous racontez : vos espoirs ni vos craintes ne changeront rien à votre réalité présente. Ce qui va voir une forte influence c’est vos comportements.

Il va donc vous falloir agir !

  • Ce sur quoi vous avez une prise, faîtes-le
  • Ce sur quoi vous n’avez pas de prise, acceptez-le

C’est tout. C’est peu mais c’est déjà énorme. Alors faîtes ça déjà, et vous verrez bien si vous vous sentez mieux.

Après avoir sélectionné le thème (voir liste indicative en bas de cet article) sur lequel vous aimeriez travailler, nous vous invitons à répondre aux questions suivantes, qui vont vous aider à expliciter votre objectif de coaching :

 

Situation désirée

 

objectif de coaching
Osez voir grand !

 

Décrire de façon positive la situation cible, quand votre objectif de coaching sera atteint

  • Qu’est-ce qui sera différent ?
  • Que ferez-vous différemment vous-même quand votre objectif de coaching sera atteint ?
  • Quels nouveaux comportements saurez-vous mettre en œuvre ?
  • Quelles compétences nouvelles aurez-vous acquises ?
  • A quoi verra-t-on, concrètement, que l’objectif de coaching sera atteint ?

Enjeux de votre objectif de coaching

  • Quel est l’objectif de cet objectif ?
  • Cela apportera quoi à qui ?
  • Que se passerait-il d’important si rien ne changeait ?

Après avoir répondu à ces deux questions, penchez-vous sur cette troisième question, qui commence à envisager les moyens et les conditions de réussite de votre objectif de coaching individuel :

Ressources et conditions favorables 

  • Quelles compétences actuelles va-t-il falloir que vous mobilisiez ?
  • Sur quelles expériences antérieures réussies pouvez-vous capitaliser
  • Trouvez des exemples de situations où vous avez déjà bien réussi dans le domaine où vous cherchez à faire des progrès

Préciser votre objectif de coaching

  • L’objectif de coaching est il formulé en termes positifs ?
  • Comment saura-t-on qu’il est atteint ?
  • Est-ce que cela ne dépend que de vous ?
  • Quel avantage pourriez-vous avoir à ne pas l’atteindre ?
  • De quoi auriez-vous besoin pour avancer ?

3 axes pour choisir votre objectif de coaching

Un objectif de Coaching individuel permet de focaliser la recherche de solutions sur des préoccupations professionnelles importantes.

Les demandes les plus courantes de coaching individuel portent sur 3 axes :

Objectif lié à la personne

L’objectif de coaching peut concerner le manager lui-même : sa valeur ajoutée, sa légitimité, sa posture, son management, son style, son image…

  • “J’ai besoin de prendre davantage de recul et de hauteur par rapport à l’opérationnel, pour dégager plus de valeur ajoutée au niveau stratégique
  • “Il serait nécessaire que je corrige mon image auprès du comité de direction
  • ” Je voudrais améliorer mon leadership en sachant exprimer des positions plus tranchées”
  • “Ma légitimité est surtout technique, et j’ai de plus en plus besoin de la compléter par un travail sur mon management, en sachant comment créer de la valeur autrement qu’en donnant des conseils et des directives…”
  • Etc…

L’objectif de coaching peut aussi se focaliser sur des comportements clés :

  • Prendre la parole en public
  • Mieux équilibrer vie professionnelle et vie personnelle
  • Faire face à une situation particulière qui met particulièrement sous stress
  • Trouver du sens, retrouver du souffle, se réorienter…
  • Rayonner davantage, ressentir et exprimer plus de joie de vivre
  • Etc…

Objectif de coaching en entreprise lié à la dynamique d’équipe

  •  “Je souhaite redynamiser mon équipe (morosité) », ou « fusionner deux équipes », ou encore « prendre en main cette nouvelle équipe »
  • “Je désire optimiser mon prochain séminaire annuel, partager ma vision et bâtir un projet fédérateur pour l’équipe”
  • “Je voudrais optimiser les interfaces avec telle autre équipe… »
  • “J’aimerais que mes réunions soient beaucoup plus participatives et stimulantes”
  • “Il faudrait que mes collaborateurs assument mieux leurs responsabilités, prennent des initiatives, soient plus créatifs, etc…”
  • Etc…

Objectif de coaching professionnel lié à la relation

  • “J’ai une difficulté avec un collaborateur protégé dans mon équipe, qui me met systématiquement des bâtons dans les roues”
  • “Deux de mes proches collègues sont en conflit, j’aimerais préparer une médiation…”
  • “Je n’arrive pas à faire progresser cette personne, qui est démotivée, n’est pas assez compétente et refuse de l’admettre”
  • Etc…

Lâchez de la pression

De quoi êtes-vous responsable ? De vos actes, c’est certain !

Mais une fois que vous serez passé à l’action, le résultat dépendra :

  • certes de la qualité et la pertinence de votre action,
  • mais aussi de l’environnement, des autres, de la vitesse du vent, etc…

Comme, à l’évidence, vous n’êtes pas seul au monde, les résultats dépendent en grande partie d’autres paramètres que vous-même.

Alors, n’est-ce pas insensé de vous mettre la pression sur le résultat ?

Une fois qu’on a bien défini l’objectif et que la trajectoire semble claire dans les grandes lignes (gros travail de préparation en amont de l’action, évidemment !), il n’y a plus besoin de se préoccuper du résultat. Cela serait une interférence, qu’il faut réduire absolument, parce que toute l’énergie consommée par cela est détournée de l’action…et donc détournée du résultat.

A la limite, plus vous pensez avec inquiétude à atteindre un objectif, moins vous avez de chances de réussir.

Alors, il est inutile de vous tourmenter avec le résultat, une fois que vous l’avez bien défini. Concentrez-vous plutôt sur chaque pas, chaque petite chose, pour bien les réussir, l’une après l’autre. C’est ainsi que vous aurez finalement le plus de chances d’atteindre les résultats visés par votre objectif de coaching…

 

Pour vous aider à formuler votre Objectif de Coaching individuel : téléchargez le Contrat d’objectifs en Coaching (vous devez être abonné à la newsletter pour accéder à ce contenu)

N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez bénéficier d’un coaching individuel avec notre cabinet. Notamment si vous réfléchissez à un objectif de coaching d’équipe (voir : “construire une vision en équipe“)

 

Fixez-vous des objectifs ambitieux

La projection d’une vision partagée d’objectifs ambitieux, crée une aspiration vers l’avant, et exerce une « traction » sur l’énergie de la réussite.

D’ailleurs, la fixation en équipe d’objectifs ambitieux sera d’autant plus efficace si elle se fait en groupe, à partir des ressources de l’équipe et de ses valeurs propres, et en se projetant collectivement dès le début sur la ligne d’arrivée. 

En effet, plutôt que de poursuivre une cible abstraite et lointaine, toujours suspectée d’être irréaliste et inaccessible, proposez à votre équipe de décrire les objectifs ambitieux qu’elle souhaite atteindre comme si elle les voyait déjà réalisés, d’imaginer « à quoi cela ressemblera concrètement une fois terminé » pour mieux caractériser et partager la vision de l’équipe.

Lorsque les échanges porteront sur les moyens à mettre en oeuvre pour atteindre les objectifs, l’équipe ne se contentera pas d’idées générales et de bonnes intentions, mais décidera naturellement d’actions cohérentes, alignées sur les objectifs ambitieux qu’elle aura d’abord partagés.

En ce qui concerne un individu, c’est la même chose : il est très utile de bien expliciter l’objectif et de s’assurer qu’il est suffisamment ambitieux et suscite vraiment votre désir.

L’expérience du coaching sportif

Les premiers à avoir développé avec force et efficacité ces techniques de visualisation créatrice sont les coachs sportifs.
De même qu’un champion de tennis bien déterminé à gagner ne quittera pas des yeux la  balle et se déplacera alors naturellement au bon endroit pour la frapper avec le bon tempo, une équipe bien focalisée sur les objectifs ambitieux qu’elle désire atteindre et bien concentrée sur les tâches à accomplir, marquera des points et sera encouragée par la dynamique de succès qui en résultera.

Nous avons mis au pont des techniques de projection positive et de visualisation, inspirées de la sophrologie et de la préparation mentale des champions sportifs.

Tournez votre regard vers l’extérieur

Souvenons-nous que pour emmener une équipe vers l’atteinte d’objectifs ambitieux, il faut entrainer ses membres à regarder dans la direction du succès plutôt que de les focaliser sur les difficultés et les échecs qu’ils risquent d’essuyer en chemin. L’orientation solutions est un apport majeur du coaching :

  • Pourquoi se concentrer sur le problème ? Le problème on le connaît déjà, le contempler ne le fera pas disparaître !
  • D’autre part les solutions ne sont pas dans le problème, sinon on les aurait trouvées depuis longtemps. Les solutions sont toujours à l’extérieur du problème, là où on ne regarde pas. Et dire qu’il suffirait de déporter l’attention du problème pour être déjà plus près des solutions !…

Penser out of the box, penser en rupture, cela paraît inaccessible et relever du génie ? Rien de plus faux !

Penser en rupture consiste à sortir de la boite pour regarder autre chose que le problème. C’est d’abord une question d’orientation mentale, donc de maîtrise de la pensée. C’est une discipline, c’est tout. Le problème exerce une fascination, mais plus on le considère, plus on lui confère de pouvoir, et plus il devient “consistant”.
Au contraire, il faut nourrir les solutions, en portant délibérément son regard vers les objectifs ambitieux.

N’oubliez pas de faire un seul pas, une seule chose à la fois

Visualiser la ligne d’arrivée, c’st excellent. mais pour autant il ne faut pas marcher en regardant en l’air sinon on aura tôt fait de sortir du chemin et de s’égarer. Il faut se concentrer sur l’instant présent, sur chaque pas pour le réussir. Ainsi réussissant chaque petit challenge, le chemin sera une somme de petites victoires, s’encourageant les unes les autres pour conduire vers la dernière étape en excellente position, avec toutes les chances de réussite.