L’inter coaching (parfois appelé co-coaching) est une démarche de codéveloppement, qui consiste à se coacher mutuellement deux par deux, à la fois pour avancer sur des objectifs concrets et pour s’entraîner à la pratiques de la conversation de coaching.

Qui mieux qu’un collègue peut avoir une écoute compétente et pointue sur les difficultés rencontrées en management ?

Les participants sont donc invités à se coacher mutuellement, en travaillant trois par trois dans un format de séquences courtes. Ils choisissent eux-mêmes librement les résultats qu’ils veulent atteindre, et bénéficient du retour de leurs pairs sur les options qu’ils élaborent pour atteindre leurs objectifs

L’effet Coaching (voir : bénéfices du coaching) qui transpire au travers de ces mini séances, contribuera à faire avancer les projets en cours et à fluidifier les situations opérationnelles évoquées lors des sessions.

L’inter coaching est un super exercice de management

 

L’exercice d’inter coaching développer la compétence managériale

Que penser d’un manager qui maîtriserait l’art de :

  • Rester silencieusement à l’écoute, attentif à ce qui est dit, à la manière dont cela est formulé, et à la relation instaurée au travers de ce qui est échangé
  • Percevoir toute relation depuis trois positions : la sienne, celle de l’autre, et celle d’un observateur qui verrait la relation depuis l’extérieur
  • Valoriser les points forts en renvoyant du feed-back positif
  • Accompagner l’élaboration de son interlocuteur
  • Poser des questions puissantes, qui aident l’interlocuteur à penser hors de ses schémas ordinaires
  • Savoir formuler ses options sous forme de suggestions constructives (feed-back-forward), tout en laissant l’autre autonome et responsable de son cas
Les managers capables de tout cela sont tout simplement : d’excellents managers !

 

L’inter-coaching développe puissamment les managers

Le processus de co-coaching, en tant qu’exercice de management, entraine aux compétences clés suivantes :

Par ailleurs, le contenu des échanges sur les cas traités en coaching est également formateur pour les participants, qui se forment mutuellement à partir de leurs meilleures expériences et pratiques

Enfin les apports de l’animateur, permettent à chacun de se familiariser avec la posture miroir et les techniques spécifiques de l’approche coaching.

Le processus d’inter coaching a en outre l’intérêt de développer de la complicité entre les participants qui s’entraident, apprennent à se connaître et à s’apprécier plus en profondeur (notamment en reprérant les valeurs et les compétences clés des autres).

A ce titre ce dispositif provoque aussi des effets de teambuilding et de coopération transverse.

inter coaching orygin co-développement

Ce protocole d’inter coaching présente trois avantages :

  • Chaque participant avance sur ses objectifs personnels d’inter-coaching, en prenant le temps d’y travailler à voix haute, tout en bénéficiant des effets miroirs puissants de son coach, et des feed-backs ciblés de l’observateur
  • Chacun travaille sa posture de Coach-manager et perfectionne sa communication en s’exerçant aux meilleures pratiques du Coaching (et notamment à l’écoute systémique et aux questions puissantes). Les participants découvriront au fur et à mesure comment développer la dimension coach de leur management.
  • Les séquences de travail sont autant d’opportunités de prendre du recul, tout en apprenant de l’expérience des autres

De plus, les débriefes en groupe des séances d’ inter-coaching et les commentaires et/ou apports d’un éventuel animateur de séance d’ inter-coachinge, sont des occasions supplémentaires de prises de conscience et d’apprentissage.

Autres effets positifs d’un atelier d’inter coaching :

  • stimule la coopération et l’entraide
  • renforce la complicité au sein de l’équipe
  • habitue les participants à penser objectifs et solutions, au lieu de se polariser sur les problèmes et les contraintes
  • aide les participants à prendre conscience de leurs croyances limitantes et à ouvrir leur cadre de référence pour inventer ensemble des solutions créatives
  • débloque des situations et permet d’avancer vers les résultats, en trouvant souvent des options innovantes et élégantes

L’inter-coaching permet d’utiliser les retours d’expérience et l’entraide entre participants pour tirer les compétences d’un groupe vers le haut et favoriser des synergies spontanées.

  • Les participants avancent concrètement sur des objectifs réels et importants pour eux, rendant ainsi leurs formations très opérationnelles et rentables. Chaque participant avance sur ses objectifs personnels d’inter-coaching, en prenant le temps d’y travailler à voix haute, tout en bénéficiant des effets miroirs puissants de son coach, et des feed-backs ciblés de l’observateur
  • ils s’entraînent à une écoute attentive et « candide », apprenant à entendre les processus autant que les contenus, pour proposer des questions impertinentes qui bousculent les certitudes et ouvrent vers de nouvelles options de solution. Chacun travaille sa posture de Coach-manager et perfectionne sa communication en s’exerçant aux meilleures pratiques du Coaching (et notamment à l’écoute systémique et aux questions puissantes). Les participants découvriront au fur et à mesure comment développer la dimension coach de leur management.
  • ils repèrent à cette occasion la puissance de la posture miroir, qui consiste à activer les ressources de son vis-à-vis, mieux que de le conseiller de façon directive. Les séquences de travail sont autant d’opportunités de prendre du recul, tout en apprenant de l’expérience des autres

Comment ça marche ?

Dans ce cas, les participants se répartissent trois rôles, dont ils vont pouvoir apprécier les effets bénéfiques chacun à leur tour :

  • le rôle de client : se fixer des objectifs, et trouver des options de solutions innovantes et ambitieuses
  • le rôle de coach : accompagner le client dans son travail personnel d’élaboration
  • le rôle d’observateur : se tenir à distance de la séance, tout en observant l’échange depuis un point de vue méta

Le travail de “coaching à trois” est un très bon dispositif pour accéder à la tri-polarité (la perception des relations systémiques entre deux personnes!….)

Les séquences de coaching en trinômes durent 20 minutes, elles sont débriefées en sous-groupes, puis en plénière :

  • en donnant la parole à l’observateur qui propose au « coach »  manager de nouvelles voies pour améliorer encore sa prestation,
  • en partageant tous ensemble les enseignements de cette forme de relation d’aide opérationnelle et les options de solution innovantes qui ont émergé dans l’échange

Une telle pratique, mise en place en format de demi-journées (animées ou non par un consultant expert), par exemple lors de journées au vert ou d’universités d’été, contribue à ressourcer l’équipe, à faire progresser son niveau de maturité collectif tout en développant les compétences individuelles en coaching management. Notamment : la posture miroir, l’écoute des processus subjectifs, le questionnement « impertinent »et l’ouverture du cadre de référence du « client ».

Par ailleurs, l’effet coaching qui transpire au travers de ces mini séances, est un plus non négligeable, puisque dans de nombreux cas, les objectifs choisis par les participants auront été partiellement atteints, ce qui contribuera à faire avancer les projets en cours et à fluidifier les situations opérationnelles évoquées lors des trainings.

L’ensemble de cette séquence sera avantageusement prolongé ou précédé par un atelier d’échange des pratiques sur une autre demi-journée.