Se lancer dans le projet de lancer son entreprise, sa propre entreprise personnelle-à-soi… C’est une sacrée aventure ! Un coaching d’entrepreneur peut grandement vous aider à tracer votre chemin, avec plus de confort et de sécurité.

coaching d'entrepreneur

  • Il y a l’avant projet, où les idées se pressent et où il faut penser à tout, comme dans une carte heuristique, il y toute une arborescence de connexions neuronales, qui s’allume d’un seul coup dans le cerveau …
  • Il y a le lancement, les premières semaines et les premiers mois d’euphorie.
  • Et puis il y a le début des difficultés (forcément… sinon ce ne serait pas drôle !) : il faut trouver des clients, se faire payer,  passer des accords de partenariat, challenger ses fournisseurs, convaincre son banquier, réfléchir à la manière de décoller et de passer un cap, etc…

Dans tous ces cas de figure, on est seul avec soi-même, pour réfléchir, pour douter éventuellement, et finalement pour décider et assumer !

  • Faut-il recruter ? N’y a-t-il pas des risques si cela ne marche pas : risques de se tromper de casting, de ne pas réussir à s’entendre, de se retrouver au prud’hommes, etc… ?
  • Comment prendre cette grosse commande ?
  • Comment vous décider à ce gros investissement ?
  • Quelle politique de prix ? Comment définir au plus “juste” la valeur de ce que vous proposez ?
  • quelle stratégie marketing ?
  • Etc…

Il y a bien des experts, des consultants, des avocats, des fiscalistes, mais les conseillers ne sont pas les payeurs. Leur conseil vous allez le payer, mais s’il est mauvais, ils ne vous rembourseront pas !

Et puis, à qui parler d’une difficulté personnelle, ou relationnelle ? Vers qui se tourner ?

  • Un associé ? Pourquoi pas, mais il faut en avoir, et que le problème ne soit pas justement un problème relationnel avec 🙂
  • Des collaborateurs ? Pas sûr que ce soit très habile de les mettre dans la confidence…
  • Des confrères ? Pas évident qu’ils soient disponibles.
  • Des proches de la famille ? Vous en connaissez beaucoup des personnes autour de vous, qui entretiennent ce genre de relations professionnelles, paisibles et pertinentes au sein de leur famille ?

Bref, on est toujours un peu tout seul…

 

Coaching d’entrepreneur : Avec deux yeux on voit mieux les reliefs du chemin

coaching d'entrepreneur

 

Un coaching d’entrepreneur est une bonne solution pour tromper cette solitude, et prendre du recul plus facilement.

Il y a plein de questions qui se posent à vous par moments. Elles peuvent être de tous ordres.

Dans votre cas, il y a toujours deux sujets qui sont distincts mais très liés : vous-même, le porteur du projet, et votre projet par lui-même.

Et des questions se posent :

  • qui vous concernent, vous (votre stress, vos angoisses, vos relations amoureuses, un décès, une maladie, que sais-je ? Vous êtes tellement au cireur de votre dispositif professionnel, à la tête de votre projet, que tout ce qui vous touche peut affecter gravement votre entreprise…). Ces questions dont évidemment très personnelles, mais elles rejaillissent directement sur votre travail
  • qui concernent le projet,
  • et qui concernent les interactions entre les deux : le projet est-il bien aligné avec ce que vous êtes vraiment ? Comment répond-il à votre vocation véritable ? Comment vous engager dans un projet de vie, cohérent avec vos valeurs profondes ?)

Les questions à se poser sur son projet de création d’entreprise sont donc nombreuses et stimulantes :

  • Quelle est la cohérence de son projet par rapport à sa vie personnelle, à ses valeurs, et son environnement…  familial ?
  • Quelle envergure donner à son projet ?
  • Quelle sera la stratégie la plus efficace de lancement puis de développement ?
  • Quel positionnement adopter sur son marché, par quels atouts distinctifs se distinguer par rapport à la concurrence ?
  • Comment s’organiser efficacement au quotidien (quand on n’est plus pris en charge par les autres, par le rythme de l’entreprise dont on est salarié, on se retrouve vite embarrassé et parfois débordé : Par quoi commencer ? Quelles sont les priorités ?)
  • Comment repas rester seul et se construire établir un cercle de soutien et de réussite : alliés, clients, équipe, partenaires, investisseurs…?
  • Faut-il s’associer, recruter, s’agrandir… ?
  • Comment trouver de nouveaux clients et développer son business ?
  • Comment bien communiquer : faire un site internet, rédiger des offres commerciales, investir dans un salon professionnel, etc… ?

Mais il y a aussi beaucoup de questions personnelles à se poser pour continuer à se développer et rester “compétitif” et ouvert aux opportunités de la vie :

Le coach n’est pas un expert, ni un conseiller. Il ne pourra pas “répondre” à vos questions, dont vous êtes seul à détenir les clés.

Mais il pourra :

  • vous écouter sans vous juger, vous aider à y voir clair dans la complexité, à mettre de l’ordre dans vos idées
  • vous aider à mobiliser vos ressources, à challenger vos solutions, à envisager d’autres aspects de la question…
  • vous accompagner dans la mise en oeuvre d’un plan d’actions, qui portera ses fruits au fur et à mesure des séances

 

Quels sont les objectifs d’un coaching d’entrepreneur ?

Les objectifs d’un coaching d’entrepreneur sont multiples.

  • Coaching d’entrepreneur en tant que dirigeant :
    • Organiser son temps de travail personnel
    • Se définir un plan stratégique annuel et une ligne de conduite sur des axes prioritaires
    • Développer son entreprise
    • Développer son talent de commercial
    • Augmenter son chiffre d’affaires
    • Faire connaître son entreprise
  • Coaching d’entrepreneur en tant que leader :
    • Amplifier son charisme personnel de leader
    • Augmenter sa confiance en soi
    • Se créer du réseau
    • Optimiser sa communication personnelle
    • Exprimer sa vision, structurer ses nouveaux projets
    • Equilibrer sa vie de dirigeant et sa vie privée
  • Coaching d’entrepreneur en tant que manager :
    • Conduire le changement
    • Mieux s’entourer, mieux déléguer
    • Gérer les conflits 

Comment se déroule un coaching d’entrepreneur ?

  • Une première séance pour faire connaissance, vérifier si le courant passe, convenir du cadre (lieu, durée, fréquence, tarifs des séances, etc…) et bâtir un plan de travail
  • Généralement entre 3 et 10 séances (souvent entre 5 et 8 !) pour faire le boulot, c’est-à-dire : atteindre un objectif ambitieux que vous vous serez vous-même fixé.
  • Une dernière séance pour partager un bilan… et conclure !

 

Pour ne rien vous cacher, le coaching ça coûte un peu cher ! Mais d’un autre côté, si c’est aussi efficace que ça prétend, ça peut rapporter gros ou éviter des erreurs qui coûtent un bras.

Et puis, vous ne risquez pas grand chose à prendre un rendez-vous. A l’issue de la première séance, vous serez parfaitement libre de décider de continuer (et de prendre rendez-vous pour votre seconde séance) ou pas (et dans ce cas, cette séance ne sera pas facturée). 

En savoir plus sur le déroulement d’un coaching d’entrepreneur

N’hésitez pas à nous contacter pour faire connaissance et approfondir votre projet.

Paul Devaux : 06.10.56.14.96

superviseur de coach

En savoir plus sur le coaching d’entrepreneur :

Entreprendre est un processus qui implique une dimension intime et identitaire. C’est « partir de soi pour créer son univers professionnel ». L’acte d’entreprendre constitue donc une expression de soi, de son désir de créer, et l’entrepreneur se construit également en retour dans la réalisation de ce désir. Le coach peut faire travailler la personne sur le type de dirigeant qu’elle veut devenir, ses valeurs et celles de son entreprise, l’inviter à un travail de lecture opérationnelle, mais également symbolique, des choix opérés lors du développement du projet. Des éléments de construction identitaire tels que les notions de légitimité, de crédibilité, de réussite, de liberté, ne manquent pas d’émerger, en lien avec la création ou le développement de l’entreprise. Ainsi, l’identité du créateur et la concrétisation de son projet sont étroitement liées, et le faire travailler sur son désir d’entreprendre contribue à questionner les fondements de son projet entrepreneurial.

Entreprendre est un processus de prise de décision qui engage largement la personne de l’entrepreneur. L’engagement affectif et émotionnel de l’entrepreneur dans son projet peut engendrer une difficulté à prendre des décisions distanciées. Le coaching peut faciliter cette distanciation en aidant l’entrepreneur à remettre de la clarté dans son champ perceptuel et émotionnel. Il permet de travailler sur les nombreuses sources de doute – sur soi, sur son projet, et sur soi en lien avec la capacité à mener à bien le projet – qui peuvent miner la capacité de l’entrepreneur à prendre des décisions. L’intérêt du coaching est qu’il développe l’autonomie de l’entrepreneur dans sa prise de décision avec un double bénéfice : lui permettre de développer des compétences de lutte contre le découragement et le doute, d’une part, et lui permettre de s’attribuer les mérites du succès ou d’assumer les échecs éventuels, d’autre part. Le coaching permet ainsi à l’entrepreneur de renforcer sa confiance en soi et en sa capacité de décision, qualités essentielles à sa réussite et à celle de son projet.

Entreprendre est un processus de développement et d’apprentissage. La problématique du développement peut s’appliquer aussi bien à l’entrepreneur qu’à l’entreprise. Le coaching, en travaillant sur le développement de la personne, peut servir celui de l’entreprise. Ainsi, le «concept de soi», défini comme la manière dont l’entrepreneur se perçoit, détermine l’agir entrepreneurial. Or, une meilleure appréhension de ses propres capacités et compétences se développe selon un processus d’apprentissage que le coaching peut accompagner. C’est cette dimension d’apprentissage, visant l’autonomie, qui fait la spécificité du coaching entrepreneurial par rapport à des formes voisines d’accompagnement : le mentorat ou le conseil. Ainsi, globalement, le coaching de l’entrepreneur permet de supprimer un angle mort lié au fait qu’il suffirait d’accompagner le projet, dans ses dimensions techniques, en posant l’hypothèse implicite que la personne de l’entrepreneur suivra et saura faire face aux exigences du développement de l’entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *