Rate this post

A bas la compétition ?

Compétition signifie : marcher ensemble

Concurrence signifie : courir ensemble

La compétition mal comprise est l’inverse de l’émulation positive. Elle repose sur la comparaison des egos.

La compétition bien comprise se passe dans un contexte con-fraternel, où l’on travaille les uns et les autres pour s’améliorer au service des clients…

L’esprit de la compétition

La vraie compétition, ce n’est pas se marcher les uns sur les autres…
Vouloir être meilleur que les autres est une maladie mentale.
Vouloir progresser par rapport à soi-même, ça c’est juste, non ?
Après, on peut voir la compétition comme un jeu pour se dépasser soi-même grâce à l’émulation que représente les autres.

Exemple de saine compétition avec soi-même

Au tennis, par exemple, faire un match, c’est amusant de temps en temps. Mais que de tensions pour si peu de choses : Il y a souvent trop de « je » dans ce « jeu ».
Par contre, faire des balles et rester concentré pendant des heures à placer ses plus beaux gestes, le meilleur placement, la plus grande agilité, la plus grande pugnacité… pas besoin de comptabiliser les résultats en épicier. Du moins , pas à chaque coup !
Sinon, on ne joue plus, on cherche à gagner ! Mais pour quoi faire ? Qui gagne, à part un égo misérable, qui n’existe qu’en dans un mental malade ?
Le plaisir est dans le dépassement de soi, dans le travail de partenariat, dans la co-construction de la partie.