Travailler en réseau
Notez cet article

Cet article sur comment travailler en réseau prolonge un précédent article sur le secret de la chance, fiche de lecture d’un livre de Philippe Gabillet (Lire le début de cette fiche de lecture).

Tout le monde parle de travailler en réseau, mais comment réussir cela, si l’on est pas câblé correctement ? Câblé mentalement pour travailler en réseau, évidemment…

Dans cet articles, les principes fondamentaux qui sous-tendent la possibilité de travailler ne réseau sont résumés et mis en exemples pour favoriser une bonne mise en application.

Le secret pour travailler en réseau

La connexion : La meilleure façon d’atteindre ses propres objectifs est d’aider ceux dont a besoin à atteindre les leurs.travailler en réseau

Il est (et de plus en plus) impossible de rencontrer des opportunités en restant seul dans son coin, tellement l’interconnexion des personnes, des projets est devenue forte. Les rencontres et les demandes inattendues constituent deux ingrédients essentiels de la recette de la chance.

La chance c’est aussi les autres. Il faut donc aller au-devant d’eux … et semer les graines de chances futures en aidant les autres, gratuitement et généreusement.

Evidemment, tout cela demande un peu de talent, de réflexion et d’organisation. Il faut identifier les « passeurs » au sein de votre « réseau de chance ». Des personnes qui peuvent vous connecter avec un autre réseau en lien avec votre intention. Et ces liens sont souvent au départ des « liens faibles », personnes plutôt éloignées que vous ne connaissez que peu. C’est aussi cela « aller au-devant d’autres mondes », ne pas se limiter au réseau de proches qui, s’ils avaient pu vous porter chance, l’auraient déjà fait depuis longtemps …

Attirer la malchance est assez facile : il suffit d’adopter durablement une attitude plutôt fermée et centrée sur soi, à laquelle on rajoute une certaine défiance vers les autres, un manque de curiosité, une aversion pour la prise de risque, un brin de pessimisme et une humeur morose …

Attirer la chance n’est pas forcément plus complexe, encore faut-il s’y employer avec la même force et la même constance : bonne humeur, langage corporel ouvert, optimisme, sourire, attention à l’autre, tolérance, ouverture d’esprit et surtout authenticité et sincérité.

Conseils pour travailler en réseau : 

Il est quasiment impossible d’avoir de la chance si l’on n’est pas soi-même une chance pour les autres …

Activer (ou réactiver) son réseau  :

  • travailler en réseauIdentifier, au sein de son réseau, les liens faibles de type 1 (personnes que l’on connait un peu) et les liens faibles de type 2 (personnes que l’on ne connait pas encore mais identifiées comme pouvant faire partie de notre réseau de chance).
  • S’accorder 10’ par jour pour renouer des liens, avec l’un de vos contacts de type 1 (raisonner plaisir pour faire son choix)
  • Et chaque semaine, essayer de rencontrer un lien faible de type 2.
  • Penser évidemment aussi à entretenir ce réseau de contacts à potentiel. Pour cela, devenez un « passeur d’opportunités », un créateur de liens sociaux, quelqu’un qui aime mettre les autres en relation le plus souvent possible.

 

Redécouvrir la magie de la demande

On peut trouver la chance sur le pas de sa porte le matin, mais parfois il sera utile de l’appeler …

Pour travailler en réseau, il faut être capable de demander de l’aide aux autres . Voici quelques conseils pour « oser » demander :

  • Le risque le plus grave que vous courez au travers de votre demande est un refus, ce qui vous permet de passer à la demande … suivante !
  • Les autres sont en général heureux de rendre service
  • Une demande présentée avec douceur, sourire et bonne humeur permet à l’autre de refuser sans que cela entache la relation. Et permet de se voir proposer autre chose, à un autre moment.

 

Travailler en réseau, en s’employant à porter chance aux autres

Ce qui est vrai quand on formule une demande l’est tout autant quand on en reçoit une. Le fonctionnement en réseau est fondé sur un échange de valeur.

Réfléchissez le plus souvent possible à ce que vous pouvez apporter aux autres. En quoi représentez-vous une opportunité pour eux ? N’hésitez pas à l’évoquer en les rencontrant, voire à provoquer cette rencontre.

Porter chance aux autres n’est pas difficile. C’est souvent une simple question d’écoute et d’attention

« Avoir de la chance » c’est important dans une vie. Mais « être une chance » pour quelqu’un d’autre est encore plus fantastique, inspirant et gratifiant …

Travailler en réseau
Notez cet article