Speed-dating et cohésion d’équipe
Notez cet article

Dans cet article nous allons décrire le speed-dating, une pratique de cohésion d’équipe, que nous proposons souvent aux équipes que nous coachons, soit ponctuellement, soit sur la durée au travers de plusieurs rencontres.

L’idée est de renforcer les liens interpersonnels. Cet exercice peut se faire lors de la constitution d’une nouvelle équipe, pour se découvrir, ou bien plus tard, pour approfondir certains points de la relation (voir cet article sur la vulnérabilité en coaching d’équipe) ou pour renforcer les interfaces entre les services.

L’article suivant décrit une manière de conduire cet exercice de renforcement de la cohésion d’équipe, en marchant deux par deux, par exemple après un déjeuner…

vulnérabilité en coaching - sapée datingL’après déjeuner d’un séminaire est toujours un peu laborieux : on a bien travaillé le matin, au déjeuner on s’est détendu, et maintenant, il reste toute l’après-midi de travail. Comment mettre à profit cette période digestive pour changer de mode de travail et générer un surcroît de cohésion d’équipe, avant d’aborder une suivante séquence de travail en salle ?
Vous pourrez par exemple, aller vous promener deux par deux pendant 30 minutes (et refaire ce “speed-dating en marchant” une ou deux fois de suite, en changeant les binômes pour renforcer les relations deux à deux au sein de l’équipe).

 

Dans la pratique, il vaut mieux proposer aux participants des questions auxquelles ils répondent, plutôt que de les laisser libres du contenu de l’échange. Certes, l’exercice imposé rend l’échange un peu artificiel, mais à défaut de questions orientées, les propos restent en surface, la situation est presque un peu gênante, les gens bavardent et n’atteignent pas l’objectif du speed-dating qui est de se connaître autrement.

Voici un exemple d’enchaînement de questions possibles :

  • Ce que j’apprécie chez toi
  • Ce que j’ai envie d’apprendre de toi (et non pas sur toi)
  • Ce que je pourrais faire pour t’aider à mieux atteindre tes objectifs

D’autres questions sont envisageables, selon les objectifs poursuivis par le speed-dating(voir l’exemple sur la vulnérabilité en coaching d’équipe).

 

Protocole de speed-dating

  • 10 minutes – A parle à B, tandis que B écoute : Voici ce que j’apprécie chez toi et ce que je souhaite apprendre de toi
  • 10 minutes – B parle à A, tandis que A écoute : Idem
  • 10 minutes : A et B font la synthèse et trouvent 1 à 3 manières différentes et nouvelles de travailler mieux ensemble et de s’apporter mutuellement au quotidien

Pas de restitution sur ce que les binômes ont échangé, mais question au groupe après les différentes sessions :

  • Comment avez-vous trouvé cet exercice ?
  • Qu’est-ce qui é été facile/difficile pour chacun ?
  • Qu’est-ce que cet échange vous a apporté de nouveau ?
  • Comment cela va-t-il fair progresser vos relations interpersonnelles ?
  • Et si vous preniez soin de vos relations de cette manière plus régulièrement ?
  • Quel nouveau rituel de management ou pratique d’hygiène pourriez-vous ainsi décider de mettre en place entre vous pour refaire cet exercice, par exemple deux fois par an ?
cohésion d'équipe - sapée dating
la force de la chaîne est fonction de la résistance des maillons les plus faibles

Zones de risques en cohésion d’équipe

La cohésion d’équipe est fonction de la cohésion la plus faible entre deux équipiers. Comme dans un collier, dont la résistance est fonction des ses maillons les plus faibles.

cohésion d'équipe speed-dating
La relation A et B est inexistante. Idem entre B et C : Ce sont des zones à risques !

 

Dans un sociogramme, on représente par des flèches, les relations ou flux d’informations et d’interactions entre les éléments d’un système. Pour une équipe, quand certaines relations sont faibles, ou mauvaises, voire inexistantes, ce sont autant de faiblesses du système global. Quand on enverra de la pression dans les tuyaux, les relations faibles seront les premières à craquer, à ne pas jouer leur rôle d’entraide et de solidarité, les synergies seront défaillances et l’équipe s’exposera à des erreurs, des tensions voire des crises, à cause de la faiblesse de certaines interactions…

 

 

Cet exercice de speed-dating, en marchant ou pas (s’il ne fait pas beau dehors, vous pourrez tout aussi bien vivre des séquences de partage deux par deux dans les salons de l’hôtel où vous faîtes votre séminaire) vous permettra de renforcer les liens de coopération transverse entre les équipiers. C’est un exercice facile, et très sympa. Le plus souvent cela amorce un mode de relation plus ouvert et plus profond entre les équipiers, qui apprennent à s’apprécier.

Point de vigilance : En revanche, évitez de mettre ensemble deux personnes qui sont en conflit ouvert (ou qui se connaissent déjà très bien). Il y a pour ces cas de figure d’autres protocoles plus appropriés. Les personnes ne se disputeraient probablement pas, mais vous vous exposeriez à ce que l’exercice ne marche tout simplement pas entre ces deux équipiers, qui resteraient en surface avec des propos prudents et sans consistance.

Nous connaissons beaucoup d’autres moyens de favoriser la cohésion d’équipe. Sur ce site et sur le site de supervision de coachs, nous en partageons un certain nombre. Par ailleurs, dans nos formations au coaching d’équipe, nous vous les façons vivre, et vous apprenons à les mettre en oeuvre auprès d’une équipe.

N’hésitez pas à nous contacter directement sur mon portable, pour faire connaissance et voir concrètement comment travailler la cohésion d’équipe.

PAUL DEVAUX : 06.10.56.14.96

superviseur de coach

D’autres articles sur la cohésion d’équipe ?

Pour se détendre, voici un petit skectch rigolo.

Les incompréhensions entre deux équipiers, des fois cela ressemble à cette sympathique caricature (au passage, chapeau pour les 2 artistes !). On voit bien dans ce petit sketch, qu’un peu de régulation ne ferait pas de mal entre ces deux personnes, qui s’entendent pourtant bien, s’écoutent, mais ne se comprennent pas 🙂

Speed-dating et cohésion d’équipe
Notez cet article