Pour conduire un changement, il faut toujours se mettre à la place des personnes qui vont être impactées par ce changement et imaginer avec empathie, leurs raisons possibles de résister au changement. Listons les principales raisons de résister au changement…

D’une manière générale, il y a plusieurs raisons de résister au changement :

  • On ne comprend pas l’intérêt, la finalité, le sens de ce changement
  • On ne visualise pas bien ce qui va changer, du coup c’est inquiétant, et on ne peut pas être proactif
  • On appréciait la situation antérieure et on ne voit pas d’avantage à la prochaine
  • On craint de ne pas être à la hauteur de la prochaine situation et de ne pas savoir s’adapter.

Galerie d’illustrations :

résister au changement

résister au changement

résister au changement

résister au changement

résister au changement

 

Comme vous le voyez, résister au changement s’appuie sur les 3 peurs fondamentales(voir : travailler avec la peur en coaching) :

  • Peur de l’absurde (on ne comprend pas le sens)
  • Peur de l’isolement (on a peur d’être jugé et rejeté)
  • Peur de disparaître (ne pas survivre au changement, ou ne plus y trouver son compte)

 

Résister au changement prend plusieurs formes

Ces différentes raisons de résister au changement vont provoquer diverses réactions face au changement :

  • Le déni (issu de la peur) : le choc, la surprise, l’absence de réaction
  • La négociation, l’anxiété, la suspicion, la méfiance
  • La colère, la susceptibilité, l’irritabilité
  • La tristesse, l’abattement, la dépression, le sentiment d’abandon et d’impuissance

Ces diverses formes de résistance correspondent aux étapes du deuil, qui représente évidemment un changement majeur…

résister au changement

 

résister au changement

résister au changement

résister au changement

résister au changement

 

Si vous devez conduire un changement, vous serez confrontés à des réactions émotionnelles fortes. Le mieux est encore de savoir que vous ne pourrez l’éviter. Du coup, acceptant par avance cette part de tensions inévitables, vous ne serez pas surpris, déçus, ou désarçonnés et vous ne chercherez pas à les fuir. Vous subirez le mécontentement des autres, et serez probablement victime de reproches divers. Ce ne sera pas agréable, mais au moins serez-vous lucide et garderez vous votre calme.

Savez-vous ce qui vous gène avec les émotions des autres ? C’est qu’elles vous mettent en contact avec les vôtres, avec lesquelles vous n’êtes pas confortable et que vous avez enfouies dan les profondeurs de votre inconscient. Alors si vous voulez accompagner le changement, supporter des crises inévitables, gérer les conflits avec maîtrise, il va falloir vous pencher un peu sur vous-même d’abord. La bonne nouvelle, c’est que vous en sortirez grandi et mûri. Pour vous accompagner dans cette démarche de travail sur soi à l’occasion d’un changement, un coaching individuel vous aidera certainement. Mais un coaching d’équipe aussi, en permettant à l’équipe de mettre des mots sur ce qu’elle vit, et retrouver ainsi un peu de distanciation et un peu de maîtrise sur les tensions quotidiennes…