Dans cet article, vous trouverez des idées d’activités team building pour réussir vos séminaires et les rendre plus fun.

Objectifs des activités team building

Par elles-mêmes, les activités team building peuvent viser plusieurs objectifs :

  • permettre de passer un bon moment ensemble, pour remercier l’équipe
  • faire vivre à l’équipe une situation fun, qui lui permet de décompresser
  • stimuler des qualités collectives, (oser relever des défis impressionnants, développer de la solidarité et apprendre à s’entraider, acquérir du savoir utile et réfléchir ensemble en utilisant des méthodes de travail différentes, etc…)
  • fonctionner ensemble sur un autre rythme, dans un autre cadre, avec une autre configuration que l’organisation habituelle… de façon à se voir différemment et à mieux se connaître
  • permettre l’émergence d’autres leaderships naturels, révéler des talents individuels, initier de nouvelles synergies

Il n’y a pas forcément besoin d’activités team building extraordinaires pour obtenir ces effets. Il s’agit juste de sortir un peu du cadre habituel…

Des idées d’activités team building, il y en a plein (Cf.le jeu du totem). Nous en partageons régulièrement sur ce site. Aujourd’hui nous allons en proposer deux.

Exemples d’idées d’activités team building

1/ S’offrir des cadeaux “clins d’oeil”

 

activités team building

  • Soit chacun achète un cadeau à quelques euros pour chacun des autres membres de l’équipe, avec une intention positive, un clin d’oeil au second degré (un dé à coudre, un porte clés rigolo, une carte postale porteuse d’un message, un petit symbole, une petite voiture, un petit personnage sympa, etc….)
  • Soit chacun achète un cadeau sympa à 20 euros et les cadeaux sont mis en commun et tirés au sort
  • Soit chacun achète un cadeau à une seule personne, et on a prévu à l’avance le budget et qui achète un cadeau pour qui, de façon à ce que tout le monde achète et reçoive quelque chose
  • Le patron de l’équipe peut aussi avoir déposé dans la chambre de chacun un panier dégustation, un beau stylo dans son étui, quelque chose d’agréable et de gratifiant. Cette dernière option est assez différente des trois précédentes. Elle ne provoque pas le même effet de cohésion, puisqu’elle ne favorise pas les échanges : les gens reçoivent passivement un cadeau. Si le cadeau est le même pour tous, cela évite les jalousies éventuelles, mais cela ne différencie pas les personnes dans leurs styles et leurs goûts spécifiques. Cela ne fait pas autant plaisir à chacun, car cela n’engage pas le manager de la même façon. Dans tous les cas, cela renforce la dimension affective et parentale du lien hiérarchique (le bon parent qui soigne bien ses piou-piou). C’est bien pour le sentiment d’appartenance.
C’est peu de chose. Cela prend à peine une demi-heure et cela marque les esprits. Et l’objet offert reste parfois longtemps sur les bureaux…

 

2/ Se présenter aux autres en utilisant un objet symbolique, que chacun apporte de chez soi et commente en quelques mots.

Exemples : une chaussure de footing, pour indiquer la passion de la course à pieds, un marteau pour raconter aux autres que l’on a refait soi-même tout son grenier, une médaille d’enfance qui rappelle une période de sa vie à laquelle on est attaché, la photo de ses enfants pour signifier l’importance de la famille, une poterie , un dessin ou un instrument de musique pour montrer un échantillon de nos talents artistiques, un livre qui nous a énormément plu, un souvenir de voyage, etc…

Ces objets symboliques sont le prétexte à faire part aux autres de quelque chose d’assez personnel. Ce n’est pas indiscret, puisque c’est chacun qui choisit ce qu’il va ainsi révéler.

  • C’est parfois un peu décalé, si la personne a de l’humour.
  • C’est parfois vibrant quand la personne est émue de partager quelque chose qui la touche.
  • C’est toujours sympa, car cela permet de partager et d’apprendre un peu sur les autres.
  • Cela nourrira aussi des propos de table pendant tout le séminaire, et contribuera à briser la glace, si cette activité est proposée en ouverture de séance.

Autres idées d’activités Team building ?

Faire connaissance deux par deux : Le speed-meeting en marchant

L’objectif de cet exercice est de créer des liens deux à deux, soit que les personnes se connaissent peu, soit qu’ils se connaissent très bien mais aient grand bénéfice à se connaître davantage sur de nouveaux aspects.

Cet ice breaker permet aussi de marcher, quand il fait beau, cela aère le groupe et permet aussi de digérer si vous proposez cette séquence après déjeuner.

La qualité de la cohésion d’ensemble dépend de la qualité des interactions deux à deux. Il est donc important de cimenter le lien entre les binômes, en envisageant plusieurs combinaisons entre les équipiers, de façon à ce que chacun puisse avoir pris un contact direct et profond avec plusieurs collègues.

Protocole  :

  • 10 minutes – A parle à B, tandis que B écoute : Voici ce que j’apprécie chez toi. Voici ce que j’aimerais apprendre de toi…
  • 10 minutes – B parle à A, tandis que A écoute : Idem
  • 10 minutes : A et B font la synthèse et trouvent 1 à 3 manières différentes et nouvelles de travailler ensemble davantage
  • Pas de restitution sur ce que les binômes ont échangé

Questions de coach :

  • Comment avez-vous trouvé cet exercice ?
  • Qu’est-ce qui é été facile/difficile pour chacun ?
  • Qu’est-ce que cela vous a apporté ?
  • Comment cela va-t-il fair progresser vos relations interpersonnelles ?
  • Et si vous preniez soin de vos relations de cette manière plus régulièrement ?
  • Quel nouveau rituel de management ou pratique d’hygiène pourriez-vous ainsi décider de mettre en place entre vous pour refaire cet exercice, par exemple deux fois par an ?
  • Etc…

Optimisme : “Contrainte ou opportunité ?”

Objectif : montrer au groupe que tout contrainte peut aussi être une opportunité. Cet ice breaker trouvera bien sa place, par exemple, avant d’aborder la manière de renverser une contrainte, pour réfléchir ensemble aux moyens d’en faire une opportunité

Chacun raconte au groupe, une situation difficile de sa vie, qui s’est avérée par la suite être une opportunité, un coup d’accélérateur, une chance finalement…

Cet échange est souvent étonnant, et permet d’apprendre au passage des évènements importants de la vie des autres. Ce partage est touchant et consolide la fierté d’appartenance à un groupe positif, constitué de gens solides et résilients (ils le sont tous, si on veut bien le regarder du bon côté)…

L’objet symbolique, pour créer du lien

Objectif : Se présenter aux autres en utilisant un objet symbolique, que chacun apporte de chez soi et commente en quelques mots.

ice breaker

Exemples :

  • un outil pour un bricoleur qui racontera  aux autres qu’il a refait lui-même tout son grenier,
  • une chaussure de sport pour une adepte du jogging, pourra indiquer à ses collègues quelle est passionnée de course à pieds et de marathon
  • une médaille d’enfance qui rappelle une période de sa vie à laquelle cet équipier, très tourné vers la famille, est attaché, ou la photo de ses enfants pour signifier l’importance de la famille,
  • cela peut être aussi : une poterie , un dessin ou un instrument de musique etc… pour montrer un échantillon de nos talents artistiques, un livre qui nous a énormément plu, un souvenir de voyage, etc…

Ces objets symboliques sont le prétexte à faire part aux autres de quelque chose d’assez personnel. Ce n’est pas indiscret, puisque c’est chacun qui choisit ce qu’il va ainsi révéler.

  • C’est parfois un peu décalé, si la personne a de l’humour.
  • C’est parfois vibrant quand la personne est émue de partager quelque chose qui la touche.
  • C’est toujours sympa, car cela permet de partager et d’apprendre un peu sur les autres.
  • Cela nourrira aussi des propos de table pendant tout le séminaire, et contribuera à briser la glace, si cette activité est proposée en ouverture de séance.

Il faut laisser à chacun quelques minutes pour montrer son objet, le présenter, et lui demander ce qu’il ressent face à cet objet, pourquoi il a choisi de nous le présenter, et le remercier pour ce partage et signe de confiance envers le groupe…

 

Utilité des activités team building

 

exercices de team building activités team building

Les activités team building ne peuvent pas faire tout un séminaire : Les participants auraient la désagréable impression d’être venus juste pour s’amuser. Ce serait presque infantilisant…

Mais les séquences ludiques sont très intéressantes, quand elles viennent ponctuer le travail, et illustrer un point de fonctionnement collectif. D’ailleurs, le plus important dans les exercices de team building, c’est la manière dont on les présente, et dont on les exploite. Proposez leur les questions suivantes ?

  • Quels enseignements les participants en tirent-ils ?
  • Que peuvent-ils transposer à la vie quotidienne de l’équipe ?
  • Comment aimeraient-ils progresser ?

Notre expérience des activités team building

exercices de team building activités team building
Ces activités team building sont une métaphore, qui sollicite l’hémisphère droit du cerveau et permet de débloquer l’équipe, de délier les langues, en permettant à chacun de s’exprimer d’une manière décalée par rapport aux conventions habituelles. L’idée est de mettre l’équipe dans une autre situation que la situation ordinaire de travail, pour faire apparaître d’autres aspects de la relation et enrichir l’équipe de nouvelles connexions.
Les séminaires d’équipe permettent de renforcer les liens, de qualifier les relations, d’augmenter le niveau de confiance au sein de l’équipe, de façon à augmenter la force de l’ensemble du système équipe.

Contacter Orygin pour échanger sur votre prochain séminaire, solliciter quelques conseils si vous le souhaitez, ou obtenir un devis pour un accompagnement (voir : un jeu de team building pour révéler les valeurs d’une équipe)

 

D’autres idées d’activités team building ?

 

Les activités team building les plus simples sont souvent les meilleures. La preuve en images….

Juste pour le fun : s’amuser, même tout seul, c’est pas très compliqué, et ça fait du bien :