L’ inter-Coaching ou co-coaching est un outil original, inspiré des démarches de co-développement, qui permet à une équipe de développer puissamment les réflexes de coopération transverse, tout en avançant en profondeur sur des sujets concrets de son actualité.

Nous vous encourageons vivement à organiser des ateliers d’inter-coaching dans votre équipe, pour renforcer sa maturité collective.

inter-coaching

En quoi consiste l’inter-coaching ?

Les participants sont invités à se Coacher mutuellement, en travaillant trois par trois dans un format de séquences courtes. Ils choisissent eux-mêmes librement les résultats qu’ils veulent atteindre, et bénéficient du retour de leurs pairs sur les options qu’ils élaborent pour atteindre leurs objectifs

L’effet Coaching qui transpire au travers de ces mini séances, contribuera à faire avancer les projets en cours et à fluidifier les situations opérationnelles évoquées lors des trainings.

L’animateur de l’atelier d’inter-coaching aura cœur à proposer à chacun des feed-backs et feed-forwards personnalisés. Il pourra aussi enrichir la progression du groupe par des apports sur la position de coach-manager et aidera ainsi les participants à progresser dans leur propre management. (En savoir plus sur le Protocole d’inter coaching que nous proposons).

En pratique, cet atelier de développement dure au minimum une demi-journée, et l’inter-coaching ne nécessite aucune préparation.

Il s’adresse toutefois de préférence à des équipes déjà matures.

L’ensemble de cette séquence sera avantageusement prolongé ou précédé par un atelier d’échange des pratiques sur une autre demi-journée.

Pour en savoir plus sur cet atelier de coaching d’équipe, contacter Orygin. Faites-nous part de vos préoccupations et de vos objectifs, nous composerons avec vous le dispositif d’atelier ajusté aux mesures de votre équipe.

Proposer du co-coaching en séminaire d’équipe

  • L’inter-Coaching stimule la coopération et l’entraide
  • Le Coaching réciproque renforce la complicité au sein de l’équipe
  • Cette forme de co-développement habitue vos collaborateurs à penser objectifs et solutions, au lieu de se polariser sur les problèmes et les contraintes
  • L’inter-Coachingaide les participants à prendre conscience de leurs croyances limitantes et à ouvrir leur cadre de référence pour inventer ensemble des solutions créatives
  • L’inter-Coachingdébloque des situations et permet d’avancer vers les résultats, en trouvant souvent des options innovantes et élégantes

Proposer un atelier de coaching réciproque lors d’un séminaire d’équipe provoques les bienfaits suivants :

  • Chaque participant avance sur ses objectifs personnels d’inter-coaching, en prenant le temps d’y travailler à voix haute, tout en bénéficiant des effets miroirs puissants de son coach, et des feed-backs ciblés de l’observateur
  • Chacun travaille sa posture de Coach-manager et perfectionne sa communication en s’exerçant aux meilleures pratiques du Coaching (et notamment à l’écoute systémique et aux questions puissantes). Les participants découvriront au fur et à mesure comment développer la dimension coach de leur management.
  • Les séquences de travail sont autant d’opportunités de prendre du recul, tout en apprenant de l’expérience des autres

L’inter-coaching permet d’utiliser les retours d’expérience et l’entraide entre participants pour tirer les compétences d’un groupe vers le haut et favoriser des synergies spontanées :

  • Apprendre à proposer des alternatives, et ouvrir le cadre de référence de l’interlocuteur
  • Laisser l’autre propriétaire de son problème et de sa résolution
  • Respect du mode opératoire de chacun
  • Engagement dans la recherche généreuse et désintéressée de nouvelles options pour l’autre
  • Respect du temps en tant que bien collectif
  • Personne ne donne de leçon, personne ne se soumet, chacun s’occupe de ses propres affaires

Exemples d’objectifs sur lesquels travailler en co-coaching

  • “Faire que mes collègues aient une meilleure image de moi
  • “Trouver une manière de stimuler mon fils à aider au jardinage
  • “Convaincre un client de me redonner une chance
  • “Trouver en moi la motivation pour entreprendre (X, Y…)
  • “Aider mon beau frère à retrouver un travail
  • “Changer ma manière de vivre telle situation
  • “Cesser d’être stressé par…
  • “Optimiser le gestion de mes priorités
  • “Me faire un plan d’actions pour…
  • “Améliorer de façon significative ma relation avec (X ou Y)
  • Etc…

Le coaching en groupe encourage la complicité opérationnelle

L’inter coaching est une démarche qui propose d’utiliser les ressources d’un groupe au service de chacun, pour développer de la complicité opérationnelle au sein d’une équipe et favoriser des synergies spontanées.
Les participants de l’atelier se coachent mutuellement sur des cas qu’ils décident de partager. Les débriefs en groupe portent sur la posture et les pratiques de coaching, ce qui enrichit tout regroupe et améliore sa maturité collective. Grâce à ces sessions d’inter coaching, les membres d’une équipe apprennent à mieux se connaître,  mieux fonctionner ensemble, en repérant les ressources et les valeurs des autres membres de l’équipe.
L’expérience prouve que les partages spontanés de bonnes pratiques ne se produisent qu’exceptionnellement. Si l’échange n’est pas organisé de manière institutionnelle et régulière, il reste marginal et souvent superficiel. L’ Inter coaching est une manière de s’entraider, en se coachant mutuellement.  On peut travailler à deux ou à trois, ou en groupe.

Les participants se répartissent trois rôles, dont ils vont pouvoir apprécier les effets bénéfiques chacun à leur tour :

  • le rôle de client : se fixer des objectifs d’ inter-coaching, et trouver des options de solutions innovantes et ambitieuses
  • le rôle de coach : accompagner le client dans son travail personnel d’élaboration
  • le rôle d’observateur : se tenir à distance de la séance, tout en observant l’échange depuis un point de vue méta

Les avantages de l’inter-coaching

  • Chaque participant avance sur ses objectifs personnels d’inter-coaching, en prenant le temps d’y travailler à voix haute, tout en bénéficiant des effets miroirs puissants de son coach, et des feed-backs ciblés de l’observateur
  • Chacun travaille sa posture et perfectionne sa communication en s’exerçant aux meilleures pratiques du Coaching (et notamment à l’écoute systémique et aux questions puissantes).
  • Les participants découvrent au fur et à mesure comment développer la dimension coach de leur management.
  • Les séquences de travail sont autant d’opportunités de prendre du recul, tout en apprenant de l’expérience des autres
  • De plus, les débriefes en groupe des séances d’ inter-coaching et les commentaires et/ou apports d’un éventuel animateur de séance d’ inter-coachinge, sont des occasions supplémentaires de prises de conscience et d’apprentissage.

Les ateliers de co coaching stimulent le sens de l’autonomie et de la responsabilité, puisque chacun se prend en charge et construit sa propre formation, en allant chercher chez ses collègues les expériences et les bonnes pratiques qui l’intéressent.
On y apprend à aller droit au but. Chacun dispose de peu de temps pour exposer et résoudre son cas, on prend donc vite le pli de se proposer un exposé minimaliste du problème, pour centrer les échanges surtout sur l’élaboration des solutions.

L’inter coaching développe puissamment les participants

  • Le contenu des échanges sur les cas traités en inter coaching est formateur pour les participants, qui se forment mutuellement à partir de leurs meilleures expériences et pratiques
  • Le processus d’inter coaching a en outre l’intérêt de développer de la complicité entre les participants qui s’entraident, apprennent à se connaître et à s’apprécier plus en profondeur (notamment en reprérant les valeurs et les compétences clés des autres).
  • Les débriefs en groupe, permettent à chacun de se familiariser avec la posture miroir et les techniques spécifiques de l’approche coaching.
  • Les participants apprennent à :
    • développer les compétences de coach de chacun
    • laisser l’autre propriétaire de son problème et de sa résolution, tout en l’accompagnant sans chercher à le guider
    • apprécier et respecter les modes opératoires des autres
    • s’engager dans la recherche généreuse et désintéressée de nouvelles options pour l’autre (co-responsabilité)
    • considérer le temps comme un bien collectif
A ce titre ce dispositif provoque aussi des effets de teambuilding et de coopération transverse.

Réussir un atelier d’inter coaching

  • Réunir des participants motivés pour échanger et pour « jouer l’équipe » (ou le réseau)
    • “Quand je reçois des autres, j’apprends” + “Quand je coache les autres, j’apprends aussi”
  • Maîtriser un protocole de co-développement qui optimise le partage
    • La bonne intention et le cadre propice ne suffisent pas : il faut savoir quoi, comment et jusqu’où échanger.
    • Un peu de méthode semble indispensable…
Il faut aussi proposer une animation rythmée en mode coaching, qui interpelle les participants sur ce qu’ils sont en train de vivre ici et maintenant, et comment ils pourraient réutiliser les enseignements de cette expérience présente ds leur quotidien.
Pour vous apprendre à  animer un atelier de co-développement dans votre équipe, nous avons conçu un séminaire de formation pour vous enseigner 4 protocoles de co-développement et vous entraîner à les animer.

Ces protocoles sont intéressants parce qu’ils permettent d’avancer à plusieurs sur des objectifs concrets à partir de cas réels issus de l’expérience et de l’actualité des participants. Ils induisent donc des échanges directement en prise avec leurs réalités terrain et leurs préoccupations opérationnelles. En les expérimentant entre eux, les participants pourront ainsi à la fois échanger, s’entraider, et co-produire des solutions en groupe, mais ils apprendront aussi à les animer.

En les vivant eux-mêmes, ils apprécieront comment ces séquences de travail renforcent la dynamique interne d’une équipe (cohésion, complicité, synergies, etc… ) et contribuent aussi puissamment à rôder des comportements transverses, facteurs de performance, tels que : Orientation solutions, élargissement du cadre de référence, écoute professionnelle, modélisation des meilleures pratiques, partage des bonnes idées, renforcement positif, co-construction de solutions, etc…

Pour autant réussir ces animations ne va pas de soi.

Il faut bien sûr connaître les protocoles, mais aussi maîtriser les tours de mains qui permettent de les animer avec dextérité, tout en évitant les écueils qui les rendent moins efficaces.

C’est en situation (après les avoir expérimenté), que nous débrieferons les bonnes manières de s’y prendre, et comment adapter ces protocoles aux cultures d’équipes des participants.