Entretien méta trimestriel
Noter cet article

L’entretien méta : un outil original, pour réguler la relation à deux entre un collaborateur et son manager.

Cet entretien méta, aligné avec les principes du coaching, est intitulé « entretien méta », parce qu’il est d’abord conçu pour « méta communiquer ». C’est-à-dire communiquer sur la façon dont on communique..

Cet entretien, aligné avec les principes du coaching, est intitulé « entretien méta », parce qu’il est d’abord conçu pour « méta communiquer ». C’est-à-dire communiquer sur la façon dont on communique, sur le processus et non sur le contenu.

On y aborde donc de préférence des « sujets méta » comme le fonctionnement de l’équipe, le moral et la motivation, les perspectives de développement et de mobilité, la relation au manager, la confiance entre eux, etc…
L’ordre du jour est proposé prioritairement par le collaborateur, puisqu’il s’agit d’un entretien privilégié dans lequel le manager se met à sa disposition pour l’aider à progresser.

L’entretien méta permet également aux deux parties de prendre régulièrement du recul sur l’efficacité de leur fonctionnement à deux, et aussi d’aborder plus largement d’autres dimensions de leur aventure professionnelle commune.

Souvent des managers témoignent que cet espace de dialogue régulier leur permet de déminer des problèmes, avant qu’ils ne s’enveniment. Cet échange légèrement décadré par rapport aux situations classiques plus directives, permet donc parfois d’attirer l’attention du manager sur des angles morts de sa vision. Il peut aussi être l’occasion pour lui de faire passer des messages par un autre canal que celui des réunions ou entretiens ordinaires.

Idéalement, cet entretien méta dure entre 1h et 2h. Il se tient environ 4 fois par an. Comme dans le bilan de fonctionnement d’équipe, manager et collaborateur s’attachent à y prendre des actions de progrès.

Remarques sur l’entretien méta :

– Certains managers disent parfois qu’ils font déjà des entretiens assez proches de ce qui est décrit là.
Cependant, le plus souvent, il s’agit alors d’entretiens irréguliers et informels, des échanges ponctuels, permettant de faire un point légèrement décalé sur la relation de travail.

Pour légitime et pertinent que soit cet échange astucieusement opportuniste, il lui manque toutefois le rythme et la sérénité créés par la récurrence, et il ne distille pas la même « pression » dans la relation que lorsqu’il revêt un caractère formel.

– Cet entretien se distingue également de l’entretien annuel, qui intègre une évaluation de la performance, la fixation d’objectifs annuels, et une part de négociation salariale.
Il n’est pas aussi focalisé sur le développement des compétences que l’entretien de progrès, dont il est complémentaire.

– Précisons que l’entretien méta n’est pas un entretien humaniste, au cours duquel le manager prendrait soin du N-1, écoutant ses humeurs, et compatissant avec ses difficultés.
L’entretien méta, comme tous les entretiens professionnels inspirés du coaching, est centré sur l’action et les solutions, même s’il aborde ces finalités au travers du réglage de la relation et au travers d’un agenda proposé par le N-1.

 

Téléchargez le Bee'Book Coaching par Orygin Conseil - Cliquez sur le lien de téléchargement

Pour télécharger le document PDF (42 Ko) :

Bonnes pratiques de management _ les entretiens Méta trimestriels

Autres outils :

Fiche technique : Reporting positif hebdomadaire

Fiche technique : Le projet fédérateur d’équipe

 

Nom (requis)

Prénom (requis)

Email (requis)

Téléphone

Société

Sujet de votre demande

Message (requis)

Souhaitez-vous nous faire parvenir un document (cahier des charges, description de votre projet...) ?