Il est bon de charger un lieu privé ou public, pour qu’il rayonne positivement et soit un facteur important de bien-être et de santé, pour les personnes qui s’y trouvent.

Il peut s’agir par exemple :

  • d’un bureau personnel ou professionnel
  • d’un salon de massages ou de soins énergétiques,
  • d’un cabinet de psychothérapie ou de coaching,

ou plus personnellement d’un cabinet de réflexion, d’un oratoire, ou d’un espace sacré au sein d’un jardin privé.

Il y a plusieurs façons de charger un lieu qualifié. Et bien sûr, il est intéressant de cumuler les manières de charger le lieu, de le dynamiser, pour qu’il soit encore plus fort et plus agissant.

Pourquoi charger un lieu chez soi ?

Votre biotope personnel pourrait devenir un havre de paix, votre « oeuf philosophal » en quelque sorte, lieu où vous vous rechargez de façon accélérée quand vous ressentez de la fatigue, pour peu que vous sachiez le dynamiser à partir des forces de la nature. Ce lieu, qui peut être un coin de votre chambre si vous ne disposez pas d’une pièce spécifique, vous permettra de concentrer vos ondes personnelles, et de vous retrouver chez vous, en vous, au sein de cet environnement qualifié, et construit énergiquement pour vous densifier vous-même.

charger un lieu, pour y cultiver un oeuf philosophal

Il y aura un courant d’amour entre vous et ce lieu, si vous savez lui parler, si vous savez le recharger périodiquement avec les saisons et les lunaisons. A la pénombre, tous feux éteints dans le sanctuaire, vous y respirerez quelques doux parfums et retrouverez en une petite demi-heure dans cet « athanor » personnel, les énergies que vous aurez dépensées dans l’action d’une journée bien remplie. Comme notre merveilleuse planète aime son oeuvre l’humanité, ce « petit monde » vous aimera lui aussi.

Il faut savoir cadrer les puissances naturelles à votre dimension, y compris si vous vivez dans un appartement en ville (mais évidemment vous y serez moins proche des forces naturelles).

La nature n’est pas sophistiquée

Si vous savez, avec votre coeur surtout, par votre sentiment envers elle, lever des courants énergétiques autour de vous : vous disposerez là de la meilleure des protections magnétiques pour être heureux et en bonne santé.

Mais c’est tout un art, comme la cuisine, ou le jardinage, quand on y conduit des raffinements en conscience et par amour de l’art.

La nature, est sensible, elle répond à l’appel magnétique, qui n’a pas tellement besoin de mots compliqués pour se faire entendre. Il faut simplement des actes. Mais des actes vibrants et puissants, répétés suffisamment souvent et avec une concentration à la fois soutenue et détendue, de façon à créer l’aimantation…

On ne parle pas de « déco »

Alors, bien sûr, ici nous n’allons pas parler de « décoration intérieure » ou de mode. Nous n’y connaissons rien et cela ne nous intéresse pas du tout dans cet article.

Ce dont nous parlons ici, ce sont de clés naturelles de « Bergers », de gens simples qui travaillent lentement, mais longtemps, avec persévérance et conviction. Il ne s’agit donc pas de décorum pour esbaudir des nigauds, trop pressés et superficiels. Mais d’une manière personnelle et simple de charger un lieu qui vous est propre, et dans lequel vous souhaitez travailler, sans être dérangé.

Cet article ne concerne donc probablement pas tout le monde. Mais il en faut pour tous les goûts et si c’est votre heure, il peut s’éveiller en vous une résonance, qui vous donne envie de vous donner les moyens de charger votre oratoire, afin de disposer là d’un tremplin, d’un amplificateur naturel de vos ondes personnelles.

Alors dans ce cas, cet article vous inspirera peut-être…

Charger un lieu par le choix de sa forme géométrique

Une forme géométrique est intéressante si on en ressent profondément la signification, à la fois d’une manière sensible, et dans l’entendement profond.

Les formes n’émettent pas les mêmes ondes : on peut facilement concevoir, qu’un carré au sol n’a pas les mêmes propriétés qu’un rectangle, un triangle ou un cercle. Il est donc intéressant de méditer aux caractéristiques de chaque géométrie, pour en bénéficier des effets vibratoires, dans le sens que l’on veut privilégier dans un lieu donné.

Charger un endroit en y plaçant des objets de qualité

Évidemment, un lieu se charge des vibrations qu’il contient. Il faut donc choisir les objets que l’on place dans le lieu, en fonction d cela fonction qu’on souhaite lui assigner. Comment les objets sont-ils eux-mêmes chargés en énergie, en signification, en émotions ?

Tout rentre en ligne de compte :

  • leur forme, leur signification (éventuellement le symbole qu’ils évoquent) : un vase, une lampe, un buffet ancien, une armoire, etc… touts ces objets émettent des ondes différentes. C’est encore plus vrai d’une statue, d’un tableau, d’une sculpture, qui généralement représentent quelque chose, ou évoquent quelque chose par leurs formes et leurs couleurs.
  • la grâce de leurs courbes peuvent diversement nous émouvoir, ainsi que leurs matériaux : ainsi un meuble fonctionnel moderne fait de panneaux de particules contre collés avec des colles industrielles plus ou moins toxiques, n’aura évidemment pas la même sensibilité qu’un meuble en matériaux pleins, nobles et naturels.
  • les résonances entre eux, comment ils se rapprochent, quelle histoire ils racontent entre eux : un peu comme le feraient des figurines dans une vitrine, si elles ont été rapprochées pour leur harmonie et la dynamique d’ensemble qu’ils évoquent tous réunis.

charger un lieu

Le lieu n’a pas besoin d’être grand, mais il est préférable qu’il soit maintenu propre, calme et bien aéré.

Notamment si on y place des plantes, et des fleurs. On peut aussi y placer judicieusement des cristaux.

Un lieu sera dynamisé par les activités qui s’y tiennent

Si vous voulez charger un lieu avec de la paix, de la joie, ou de l’amour, il faudra privilégier des échanges de nature paisible, joyeuse, ou affectueuse. On filtrera les paroles prononcées dans ce lieu, afin de préserver l’intégrité de l’ambiance recherchée. (voir à ce sujet : « comment équilibrer les énergies en soi-même« )

Ainsi, par exemple :

  • Dans une bibliothèque réservée à l’étude, on privilégiera la concentration, la détente, l’étude.
  • Dans un oratoire, on priera, on écrira, on méditera, on se recueillera, afin de charger le lieu avec les ondes qualifiées d’une conscience orientée vers le Sacré.

magnétiser un lieu

L’attitude et l’intention participent de la charge énergétique du lieu

La nature du lieu est sensible aux émotions et aux intentions.

Entrer dans une pièce en frappant avant d’entrer, ouvrir et refermer les portes avec précaution au lieu de les claquer,  y pénétrer avec respect, dire bonjour (même s’il n’y a apparemment personne !) en entrant… Ce sont autant de pratiques évidentes et naturelles, si on parle autour de soi à l’environnement vivant.

Aimer le lieu, et y émettre des vibrations douces, en y cultivant des sentiments élevés pour ses proches, et la planète entière. Le lieu s’en trouvera rehaussé d’un degré, on le sentira à ses réactions plus manifestes.

Parler au lieu, en lui assignant une fonction, pour ne pas dire une mission, lors de rituels de recharge aux dates clés de l’année, pourra évidemment aussi être une pratique intelligente, logique et efficace.

Renforcer le magnétisme d’un lieu par les sons et les parfums

Faire brûler des encens de qualité en quantité raisonnable et en prenant soin d’aérer régulièrement), diffuser des huiles essentielles, sont de bonnes pratiques pour élever le taux vibratoire d’une pièce.

On peut également y jouer de la musique, soit avec des instruments si l’on est musicien soit avec des enregistrements d’artistes.

Et puis, il y a les bols chantants, les tambours, les clochettes, les flutes de pan, les hang pans, etc… qui peuvent vraiment contribuer à créer un environnement qualifié.

Charger un endroit par des passes magnétiques

Dans une pièce réservée à la pratique du yoga, du Qi Gong et/ou de la méditation, il sera bon (surtout si c’est une salle où l’on donne des cours de ces disciplines) de charger le lieu avec des mouvements énergétiques, qui attirent l’énergie primordiale et la distribuent dans la pièce. Ce sera une bonne manière de se recharger soi-même en même temps que le lieu, avant d’apporter un soin à quelqu’un qu’on amènerait dans ce lieu, afin de le soigner. (voir à ce propos : « les grands principes du Qi Gong« )

Charger un lieu par des mouvements de qi gong

Magnétiser un lieu

On peut ainsi magnétiser un lieu : par la pensée, par la parole, et/ou par des gestes. Les gestes sont lents ou rapides, mais ordonnés, harmonieux et conscients. Pas de mouvements chaotiques et inconsidérés si on veut canaliser l’énergie.

Un bâton consacré, ou une baguette pourraient amplifier la volonté, pourquoi pas ?

N’a-ton pas vu dans certains films, ayant l’intuition de pratiques ancestrales, comment des mages frappent le sol de leur bâton de commandement, afin de déclencher les ondes qui sont endormies dans la nature ou dans le temple ? Certes, c’est romancé et souvent plus romantique que réaliste. Mais qui sait si ce n’est pas comme ça que cela se passe, dans le secret de pratiques retrouvées au coeur de soi-même ? Du moins quand on y a bien médité et qu’on a cultivé ce genre de sensibilité suffisamment profondément ?

Un peu comme un acupuncteur pique des points sur le corps humain, selon le trajet des méridiens d’énergie à la surface de la peau, on peut également imaginer des plexus dans un lieu, qui seraient sollicités à des moments précis en correspondance avec leur nature. C’est la même chose que fait l’acupuncteur. Mais là c’est sur le sol, et sur des trajets de circulation d’énergie, sur des points de convergence de la force, pour la stimuler ou la libérer.

charger un lieu

Importance du Soleil et de la lune pour vitaliser un lieu

Bien évidemment, nos deux luminaires sont les deux plus puissantes sources d’énergie pour vitaliser un lieu. On gagnera à les utiliser, surtout aux grands carrefours de l’année que sont notamment les pleines lunes, les équinoxes et les solstices.

Plutôt que de chercher des recettes dans des livres, il est meilleur et infiniment plus opérant de méditer par soi-même, et d’agir ensuite en conscience. Quitte à se tromper et à se rectifier après, il vaut mieux oser nos propres clés face à la nature, que de copier autrui ou de suivre un enseignement, dont on n’est pas sûr de l’authenticité. Et même s’il était juste, le conseil d’un ami, pour être efficient doit être compris profondément par celui qui va le mettre en oeuvre. Parce que l’acte doit être imprégnée conscience pour être agissant effectivement.

Voir aussi cet article : Symbolique du solstice d’hiver au 21 décembre

Comme une symphonie

Quand vous avez fait tout ce qu’il faut pour charger un lieu :

  • sa forme géométrique bien pensée, ayant repéré les plexus et les azimuts dans la pièce (les points sensibles où la parole semble s’enfoncer et les orientations où elles semblent mieux se prolonger)
  • la présence d’objets symboliques, eux-mêmes chargés, tant par votre intention que par des paroles que vous leur aurez prononcées à voix basse, pour leur conférer une identité très spéciale, ainsi qu’une mission peut-être…
  • la prise en compte des courants magnétiques terrestres, et lumineux du soleil et de la lune
  • la projection d’intentions et de décisions, conformes aux valeurs que vous souhaitez honorer dans vos pratiques
  • la mise en oeuvre de mouvements magnétiques
  • le rayonnement naturel des vibration de sons choisis, de chants sacrés par exemple, ou l’énoncé de prières
  • tout cela va s’harmoniser et représenter comme un orchestre, qui se charge naturellement et de façon autonome aux forces de la nature.

Vous aurez crée là, chez vous et à votre dimension, un véritable plexus énergétique domestique, un petit four magnétique. Comme un soleil bénéfique au rayonnement positif, tel un volcan qui émane ses ondes vertueuses. Ce lieu béni sera pour vous (et ceux que vous y inviterez) un lieu sacré, qui rechargera ceux qui y pénètreront, surtout s’ils sont sensibles et comprennent et apprécient votre manière d’avoir agencé les choses. Il faut que cette musique leur plaise, comme si vous invitez des amis à déjeuner, il faut que la cuisine leur convienne, afin que tous passent un bon moment.

A propos des lieux sacrés

Qu’entendons-nous par là ? Qu’est-ce que le sacré ?

Définition/étymologie : Le mot sacré vient du latin « sacer » : ce qui est inviolable

  • Consacrer = rendre sacré
  • Sacrifier = offrir (Sacrifice = offrande).

La notion de perte et de renoncement liée au sacrifice est induite dans celle du don, mais elle n’est pas première.

Dans une perspective non duelle, tout est Unité, tout est expression de l’Unité, et donc tout est potentiellement « sacré ». Ce n’est qu’une question d’épithète dans le langage des hommes, car rien n’est sacré ou profane en soi. D’ailleurs, on peut rendre sacré un lieu profane et profaner un lieu sacré…

Tout dépend des degrés de conscience,et des pensées qui sont émanées en ce lieu.

Un lieu est sacralisé par votre qualité de présence et par la nature de vos intentions. La nature est naturellement sacrée, tant qu’elle n’a pas été souillée et saccagée par la main de l’homme, qui ne voit pas encore que tout vibre, tout est vivant et doit être respecté.

Les temples religieux sont consacrés, par des rituels dont la charge initiale est entretenue par les croyances des fidèles.